Trump ne mérite plus le Nobel de la paix, dit celui qui l’a nominé
Rechercher

Trump ne mérite plus le Nobel de la paix, dit celui qui l’a nominé

L'élu norvégien a fait valoir que la candidature était justifiée en raison des progrès au Moyen-Orient mais que son comportement après l'élection le disqualifiait pour le prix

Le président américain Donald Trump à la fête de Hanoukka à la Maison Blanche, le 9 décembre 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Le président américain Donald Trump à la fête de Hanoukka à la Maison Blanche, le 9 décembre 2020. (Capture d'écran : Twitter)

Un député norvégien qui a proposé la candidature de Donald Trump pour le Nobel de la paix a estimé jeudi que le président américain ne méritait finalement pas de remporter le prix, à la lumière de son comportement depuis sa défaite électorale.

Elu de la droite populiste anti-immigration, Christian Tybring-Gjedde a fait valoir que la candidature qu’il a révélée en septembre était à l’époque justifiée en raison des progrès accomplis selon lui grâce à Donald Trump au Moyen-Orient. Mais il a ajouté que son comportement après l’élection le disqualifiait pour le prix aujourd’hui.

« Il a obtenu des résultats au Moyen-Orient pour la paix entre Israël et plusieurs des pays voisins », a dit M. Tybring-Gjedde sur la chaîne TV2 Nyhetskanalen.

« Il y a eu beaucoup de prix de la paix donnés à des personnes qui n’y sont pas parvenues alors que lui y est arrivé. Mais quand on voit ce qui s’est produit ensuite et ce qu’il vient d’arriver, il serait totalement contre-nature qu’il remporte un tel prix », a-t-il ajouté.

Le député norvégien Christian Tybring-Gjedde, du parti du Progrès (FrP), est vice-président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense au Parlemen norvégien. (Wikipedia CC BY 3.0)

M. Tybring-Gjedde et un député suédois ont chacun séparément proposé Donald Trump pour le prix Nobel de la paix 2021, le premier pour le rôle du président sortant dans l’accord de normalisation entre Israël et les Emirats arabes unis, le second pour ses efforts de rapprochement entre la Serbie et le Kosovo.

Le milliardaire américain a depuis refusé de reconnaître sa défaite à la présidentielle du 3 novembre et un rassemblement de ses partisans mercredi à Washington a débouché sur des violences mortelles dans l’enceinte du Capitole, violences que Donald Trump est accusé d’avoir attisées.

Les partisans de Trump dans le Capitole américain, à Washington, le mercredi 6 janvier 2021. (Crédit : AP Photo / Manuel Balce Ceneta)

« Après la défaite électorale (…), il a été quasiment instable mentalement à en juger par son comportement », a jugé M. Tybring-Gjedde, qui avait déjà en 2018 proposé Donald Trump pour le Nobel. « Je trouve honteux ce qu’il a fait après l’élection. Il aurait dû depuis longtemps accepter la défaite ».

Des dizaines de milliers de personnes (parlementaires et ministres de tous les pays, anciens lauréats, certains professeurs d’université, etc.) sont habilitées à soumettre une candidature au Nobel de la paix.

Le comité Nobel de son côté dit accepter toutes les candidatures valides mais précise qu’être proposé pour le prix n’équivaut pas à un adoubement de sa part.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...