Tsahal a frappé un site militaire du Hamas en réponse aux tirs de roquettes
Rechercher

Tsahal a frappé un site militaire du Hamas en réponse aux tirs de roquettes

Une roquette avait été tirée depuis la bande de Gaza sur le sud d'Israël s'abattant sur une zone inhabitée dans le conseil régional d'Eshkol

De la fumée tracée par une roquette tirée à partir de la bande de Gaza, novembre 2012 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
De la fumée tracée par une roquette tirée à partir de la bande de Gaza, novembre 2012 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’armée israélienne a lancé lundi soir un raid aérien dans la bande de Gaza après un tir de roquette vers le sud d’Israël, sans faire de blessé, ont indiqué des sources palestiniennes et israéliennes concordantes.

« Ce matin, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël s’abattant sur une zone inhabitée dans le conseil régional d’Eshkol sans faire de blessés. En réponse à cette attaque, l’armée a ciblé un poste militaire du Hamas dans le centre de la bande de Gaza », a indiqué un communiqué militaire.

Selon l’armée, il s’agit de la vingtième roquette tirée depuis le territoire palestinien, contrôlé par le mouvement terroriste Hamas, sur Israël depuis le début 2015.

« L’organisation terroriste du Hamas est responsable de tout acte de terrorisme en provenance de la bande de Gaza », précise le texte.

Selon des sources de sécurité palestiniennes et des témoins, l’armée israélienne a ciblé un site militaire de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, sans faire de blessés.

La région frontalière de Gaza a récemment connu des tirs sporadiques de roquettes, en grande partie émanant d’organisations salafistes dans l’enclave palestinienne qui défient le Hamas.

Israël riposte régulièrement à de telles attaques avec des frappes limitées contre des cibles du Hamas, affirmant qu’il tient le groupe terroriste responsable pour toute violence.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...