Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Tsahal abat un drone ayant pénétré dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie

Les faits ont eu lieu après que le Hezbollah a tiré une salve de roquettes sur le nord du pays et que l’armée israélienne a réagi en frappant des sites du groupe terroriste au Liban

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un avion de chasse de l'armée de l'air israélienne tirant des fusées éclairantes alors qu'il survole la zone frontalière avec le sud du Liban, sur une photo prise depuis une position dans le nord d'Israël, le 4 mars 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)
Un avion de chasse de l'armée de l'air israélienne tirant des fusées éclairantes alors qu'il survole la zone frontalière avec le sud du Liban, sur une photo prise depuis une position dans le nord d'Israël, le 4 mars 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

Un avion de chasse de l’armée de l’air israélienne a abattu une « cible aérienne suspecte » – vraisemblablement un drone – qui a pénétré dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie mardi matin, a déclaré l’armée israélienne.

Aucun autre détail n’a été fourni, et l’identité de l’auteur de cette attaque manifeste n’a pas été communiquée.

Dans le cadre de la guerre en cours dans la bande de Gaza, plusieurs attaques de drones ont été lancées sur Israël par des milices terroristes soutenues par l’Iran depuis la Syrie et l’Irak, en plus des centaines d’attaques menées par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Lundi soir, le Hezbollah a tiré une salve de roquettes sur le nord d’Israël, provoquant des dégâts qui ont entraîné des coupures d’électricité dans plusieurs villes, alors que Tsahal frappait des cibles au Liban en réaction à une attaque transfrontalière meurtrière perpétrée par le groupe terroriste plus tôt dans la journée.

Depuis le 8 octobre, le Hezbollah attaque presque quotidiennement les communautés israéliennes et les postes militaires situés le long de la frontière à l’aide de roquettes, de missiles et de drones, le groupe terroriste affirmant qu’il agit ainsi pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre qui s’y déroule.

Jusqu’à présent, les affrontements à la frontière ont causé la mort de sept civils du côté israélien, ainsi que celle de dix soldats et réservistes de Tsahal. Plusieurs attaques ont également été lancées depuis la Syrie, sans faire de blessés.

Le Hezbollah a été beaucoup plus durement touché : 232 de ses terroristes ont été tués par Israël depuis le 8 octobre, principalement au Liban, mais aussi en Syrie.

Au Liban, 37 autres membres de groupes terroristes distincts, un soldat libanais et au moins 30 civils, dont trois journalistes, ont été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.