Tsahal lance un exercice surprise dans le nord du pays
Rechercher

Tsahal lance un exercice surprise dans le nord du pays

Avions, véhicules et soldats vont manœuvrer sur le plateau du Golan et dans la vallée du Jourdain dans un exercice de préparation générale

Soldats israéliens sur le plateau du Golan, le 19 janvier 2015. (Crédit : Basal Awidat/Flash90)
Soldats israéliens sur le plateau du Golan, le 19 janvier 2015. (Crédit : Basal Awidat/Flash90)

L’armée israélienne a lancé lundi un exercice militaire surprise dans le nord d’Israël, qui devrait continuer pendant toute la semaine.

Un grand nombre de véhicules terrestres et aériens et de soldats devrait prendre part à l’exercice, qui est conçu pour tester la préparation du Commandement du Nord, a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l’armée israélienne.

Les résidents du Conseil régional du Golan et de celui de la vallée du Jourdain ont été avertis d’un mouvement accru des forces d’urgences et de véhicules militaires pendant toute la semaine.

L’exercice est orienté vers « la maintenance des compétences et de la vigilance des troupes », est-il écrit dans le communiqué.

Depuis le début de l’année 2016, Israël a mené une série d’exercices militaires conçus pour tester la préparation de l’armée et des équipes de réponse d’urgence.

Samedi, l’armée a annoncé un exercice général de deux jours dans et autour de Safed, ville du nord du pays.

Pendant des tensions croissantes le long de la frontière avec la bande de Gaza, Israël a la semaine dernière mené son plus grand exercice civil près de l’enclave palestinienne depuis la guerre de 2014 contre le Hamas, selon la Deuxième chaîne.

Des soldats israéliens participent à une simulation de raid lors d'un exercice naval dans la Mer Rouge, le 31 mars 2016. (Crédit : Unité des portes-paroles de l'armée israélienne)
Des soldats israéliens participent à une simulation de raid lors d’un exercice naval dans la Mer Rouge, le 31 mars 2016. (Crédit : Unité des portes-paroles de l’armée israélienne)

Les soldats et les équipes de premier secours ont simulé une incursion du Hamas en territoire israélien, dont une attaque contre un kibboutz israélien proche de la frontière et la prise d’otages par des terroristes. Pendant l’exercice, qui a eu lieu au kibboutz Erez, des troupes ont pris d’assaut les terroristes dans la salle à manger du kibboutz.

Le mois dernier, l’armée avait réalisé son premier exercice naval important de formation pour contrer les menaces en hausse des djihadistes de l’Etat islamique dans la péninsule du Sinaï.

Des membres de l’unité du commando d’élite de la marine Flotilla 13 se sont entraînés à répondre à plusieurs scénarios, comme le tir de missiles anti-tanks et de roquettes depuis le côté égyptien de la frontière ou encore le cas de terroristes abordant un bateau où des civils israéliens seraient présents.

En février, Israël et les Etats-Unis ont tenu leur exercice de défense contre les missiles balistiques biannuel, Juniper Cobra.

Selon l’armée israélienne, l’exercice était conçu pour préparer les soldats américains et israéliens à la menace d’une attaque de missiles, et avait pour objectif d’accroître la coopération entre les deux armées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...