Un accord historique entre l’État d’Israël et le KKL
Rechercher

Un accord historique entre l’État d’Israël et le KKL

Cet accord recrute le KKL comme un partenaire à part entière dans un vaste champ de projets environnementaux

Accord historique entre le KKL et l'État d'Israël (Photo Credit - Finance Ministry)
Accord historique entre le KKL et l'État d'Israël (Photo Credit - Finance Ministry)

Un accord historique a été signé entre l’État d’Israël et le KKL-JNF (Keren Kayemeth LeIsrael – Jewish National Fund).

Après des mois de négociations, le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le président international du KKL-JNF, Efi Stenzler, le directeur de l’Autorité de la terre d’Israël, Adiel Shomron et le PDG du KKL-JNF, ont signé un accord qui recrute le KKL comme un partenaire à part entière dans un vaste champ de projets environnementaux, incluant le développement d’infrastructures pour la construction de maisons, pour une somme record de 2,2 milliard de shekels.

Le cadre de cet accord, qui régule la relation entre l’état et le KKL-JNF pour la première fois depuis 1961, durera jusqu’en 2021.

Grâce à cet accord, les fonds du KKL-JNF qui ont été levés pour l’usage de projets nationaux seront transférés au gouvernement en 2017.

Le KKL souligne que ce type de projets et leur portée seront convenus lors d’un « Comité pour les initiatives nationales et environnemental », administré conjointement par le gouvernement et le KKL et seront cohérents avec la politique de l’organisation, ses règles et son activité historique.

Efi Stenzler a déclaré que cette nouvelle est « un véritable message social pour les citoyens d’Israël. L’enrôlement du KKL pour d’autres projets environnementaux, dont le montant atteindra 2,2 millions de shekels, rejoindront une série de tournants dans les domaines du développement communautaire, agriculture, eau et foresterie. Cet accord devrait conduire à une meilleure performance des infrastructures de développement en construction et une réduction des prix des maisons. »

Efi Stenzler a également ajouté qu’il est fier du résultat de cet accord qui reflète la vision et l’aspiration d’une activité fructueuse grâce à laquelle le public israélien bénéficiera au présent et pour les générations futures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...