Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Un ado hospitalisé à la suite d’un affaissement des poumons, a priori dû au vapotage

La mère du jeune homme de 16 ans, qui est actuellement dans un état grave, exhorte les autres parents à ne pas laisser leurs enfants faire usage de cigarettes électroniques

Un homme fumant une cigarette électronique, à Chicago, le 23 avril 2014. (Crédit : AP Photo/Nam Y. Huh)
Un homme fumant une cigarette électronique, à Chicago, le 23 avril 2014. (Crédit : AP Photo/Nam Y. Huh)

Un adolescent a été hospitalisé jeudi en raison d’un affaissement des poumons apparemment causé par l’utilisation de cigarettes électroniques.

Le garçon de 16 ans a été traité à l’hôpital pour enfants Schneider, où il est arrivé dans un état grave.

Le centre hospitalier a indiqué qu’il était traité dans l’unité de soins intensifs avec une machine d’oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO), qui fournit une assistance cardiaque et respiratoire, notamment en cas de syndrome de détresse respiratoire aiguë.

La mère du jeune homme a demandé aux Israéliens de prier pour sa santé et a exhorté les autres parents à ne pas laisser leurs enfants utiliser des cigarettes électroniques, souvent appelées « vapes ».

L’Association israélienne des médecins de santé publique a appelé à un renforcement des mesures préventives pour empêcher la vente des produits du tabac aux mineurs et a demandé l’interdiction des cigarettes électroniques.

« L’utilisation de cigarettes électroniques met des vies en danger », a réagi sur Twitter le Pr. Hagaï Levine, un éminent responsable de la santé publique.

En 2019, le ministère de la Santé a envisagé d’interdire totalement ces cigarettes à la suite de rapports faisant état de décès liés à la cigarette électronique aux États-Unis. Cette décision du ministère fait suite au signalement de plusieurs décès liés au vapotage et à une recrudescence de l’utilisation de ces dispositifs chez les jeunes Américains.

En juin dernier, la Food and Drug Administration (FDA), aux États-Unis a interdit la vente de produits de vapotage fabriqués par Juul Labs Inc. en raison des niveaux élevés de nicotine présents dans les huiles aromatisées produites par la société.

Israël avait déjà placé une interdiction d’importation des produits Juul contenant plus de 20 milligrammes de nicotine en 2018. L’utilisation de la cigarette électronique reste cependant légale.

Vingt-quatre pays ont totalement interdit le vapotage, dont l’Argentine, le Brésil, l’Inde et Hong Kong.

D’autres pays, comme les États-Unis et l’Australie, ont des lois strictes concernant l’utilisation et l’importation de cigarettes électroniques et de leurs produits associés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.