Israël interdit la vente de tabac aromatisé et pense interdire les e-cigarettes
Rechercher

Israël interdit la vente de tabac aromatisé et pense interdire les e-cigarettes

En réponse à la vague de décès et de maladies attribuées au vapotage aux Etats-Unis, le ministère de la Santé met en garde contre un problème "de santé publique"

Un homme expulse de la fumée après avoir actionné sa cigarette électronique à Portland, dans le Maine, le 28 août 2019. (Crédit : AP/Robert F. Bukaty, File)
Un homme expulse de la fumée après avoir actionné sa cigarette électronique à Portland, dans le Maine, le 28 août 2019. (Crédit : AP/Robert F. Bukaty, File)

Le ministère de la Santé a déclaré mardi qu’il envisageait d’interdire totalement la vente de cigarettes électroniques, emboîtant le pas à d’autres pays qui mènent une campagne répressive contre ce qui a été décrit comme une épidémie de vapotage.

Le ministère a déclaré qu’il interdisait la vente de cartouches de liquides aromatisés qu’on utilise dans les cigarettes électroniques. Il envisageait également d’interdire globalement les ventes au moyen d’une injonction temporaire, sans attendre que la Knesset adopte de nouvelles lois.

Ces décisions du ministère font suite au signalement de plusieurs décès liés au vapotage et à une recrudescence de l’utilisation de ces dispositifs chez les jeunes américains.

« J’appelle le public à ne pas attendre de nouvelles règles et de nouvelles lois et à simplement arrêter d’utiliser des choses qui portent du tort à leur santé », a déclaré le directeur général du ministère de la Santé Moshe Bar Siman Tov. « Malheureusement, nous assistons à un véritable danger pour la santé publique avec l’utilisation de ce type de produits. La vague de décès aux Etats-Unis doit servir d’avertissement à toutes les autorités de santé du monde, qui doivent prendre des mesures sévères. »

L’Inde a interdit la vente de cigarettes électroniques ce mois-ci et les autorités américaines, entre autres pays, ont imposé des contrôles après une vague de décès et de maladies attribuées au vapotage.

Mardi matin, la Chine a annoncé qu’elle imposait également de nouvelles restrictions sur les cigarettes électroniques.

Le fabriquant de cigarettes électroniques. Juul Labs Inc. affirme qu’elles sont plus saines que des cigarettes classiques, mais la Food and Drug Administration, aux Etats-Unis, affirme qu’aucun produit de vapotage ne s’est révélé moins nocif que les produits traditionnels au tabac.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...