Un animateur jordanien affirme qu’Israël a propagé la peste en Égypte
Rechercher

Un animateur jordanien affirme qu’Israël a propagé la peste en Égypte

Bakr Al-Abadi dit aussi que l'État juif a créé le virus Ebola, et empoisonne les cultures égyptiennes dans le but d' "annihiler le monde arabe"

Illustration : Un rat ("anatolypareev/iStock")
Illustration : Un rat ("anatolypareev/iStock")

Un animateur de télévision jordanien a prétendu qu’Israël a envoyé des rats porteurs de la peste bubonique en Égypte en 1967 pour détruire les cultures du pays et a également créé le virus mortel Ebola.

« L’entité sioniste a rassemblé tous les rats porteurs de la peste bubonique en Norvège et les a relâchés dans toutes les provinces égyptiennes près du Sinaï. Selon plusieurs sources égyptiennes, cette opération a eu lieu en 1967 et ces rats existent toujours en très grand nombre », a déclaré Bakr Al-Abadi dans un programme diffusé le 13 mars, selon une traduction de l’Institut de recherche sur les médias du Moyen-Orient [MEMRI].

Israël s’est battu contre l’Égypte lors de la Guerre des Six Jours de 1967, au cours de laquelle elle a conquis la péninsule du Sinaï. Elle a ensuite rendu la péninsule à l’Égypte après avoir signé un accord de paix à la fin des années 1970.

« Ces rats se reproduisent très rapidement et causent des dommages importants aux cultures », a poursuivi M. al-Abadi. « Ils dévorent ces cultures très rapidement et détruisent les silos à grains », a-t-il dit, ajoutant que les rats présumés attaquent aussi les enfants.

Les propos d’Al-Abadi font écho aux libelles du Moyen Âge, lorsque les Juifs ont été massacrés dans un certain nombre de lieux en Europe sur les faux motifs qu’ils répandent la peste bubonique, également connue sous le nom de « peste noire ».

Malgré le traité de paix entre les pays, al-Abadi a affirmé qu’Israël a continué de tenter de décimer l’agriculture égyptienne dans le cadre d’un plan visant à « annihiler le monde arabe ».

« L’entité sioniste, depuis le début de la normalisation de ses liens avec Le Caire, a réussi à introduire clandestinement des engrais chimiques et des semences pourries en Égypte, ce qui a entraîné la destruction de vastes étendues de sols et de cultures en Égypte », a-t-il affirmé.

« Il s’agit d’une opération stratégique bien planifiée avec des implications à court et à long terme, mais l’objectif clair est d’annihiler le monde arabe », a ajouté M. al-Abadi.

L’animateur de télévision a également affirmé qu’Israël développe des « armes biologiques » telles que le virus mortel Ebola.

« Pourquoi l’entité sioniste s’efforce-t-elle d’inventer de nouveaux types d’armes de destruction massive, en se concentrant sur les armes biologiques ? « Ils propagent des maladies comme les bactéries ou la peste bubonique… et la maladie mortelle appelée virus Ebola. »

« Malheureusement, l’entité sioniste a mis le développement scientifique et technologique au service de ses maux et pour satisfaire ses pulsions criminelles », a conclu al-Abadi.

Ce n’est pas la première fois que des présentateurs de télévision jordaniens profèrent des théories de conspiration antisémites et anti-israéliennes. L’année dernière, un animateur de télévision a présenté « Les Protocoles des Sages de Sion », traitant le document antisémite notoire comme un texte juif authentique prouvant les efforts du judaïsme pour contrôler et manipuler secrètement le reste du monde.

Les « Protocoles », un texte falsifié produit en Russie au tournant du siècle dernier, vise à décrire les projets juifs de domination du monde. Il a été utilisé par les antisémites tout au long des 20e et 21e siècles pour justifier leurs arguments.

Le monde arabe a souvent accusé le sionisme et le judaïsme de divers malheurs – de l’État islamique et des crises financières à la pornographie, au sida et même à la série télévisée Sesame Street.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...