Rechercher

Un Arabe tué à Isfiya – 96e victime du crime dans la communauté en 2021

Nael Mustafah était connu de la police et avait survécu à une tentative d'assassinat il y a plusieurs mois lorsqu'une bombe avait explosé dans sa voiture

Nael Mustafah (Autorisation)
Nael Mustafah (Autorisation)

Un homme de 41 ans a été abattu à son domicile à Isfiya, près de Haïfa, jeudi soir, devenant ainsi le 96e Arabe tué dans un homicide apparent cette année.

Nael Mustafah était connu de la police et avait survécu à une tentative d’assassinat il y a plusieurs mois lorsqu’une bombe avait explosé dans sa voiture.

Les médecins qui sont arrivés sur les lieux de la fusillade jeudi ont été contraints de prononcer le décès de Mustafah. La police quadrillait la zone à la recherche du tireur.

Mustafah a été arrêté en mai, soupçonné d’avoir tiré sur le domicile d’un employé municipal. Il a ensuite été gravement blessé par l’explosion d’une bombe placée à l’intérieur de son véhicule, qui lui a fait perdre un membre, mais il s’est finalement rétabli.

Ces dernières années, les crimes violents ont atteint des niveaux record dans les communautés arabes. L’année dernière, 96 Arabes ont été tués dans des violences communautaires.

Les autorités ont promis de consacrer plus de ressources à la lutte contre la criminalité dans les quartiers arabes, après qu’une série de fusillades récentes a déclenché la campagne en ligne #Arab_Lives_Matter pour protester contre l’inaction présumée de la police.

Selon un rapport de la Knesset de 2020, quelque 400 000 armes illégales circulent en Israël, essentiellement dans les communautés arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...