Un camarade d’Anne Frank à l’origine du jeu qui fait fureur sur TikTok
Rechercher

Un camarade d’Anne Frank à l’origine du jeu qui fait fureur sur TikTok

Theo et Ora Coster, mari et femme, ont créé plus de 150 jouets et jeux - notamment le "GoPop!" qui a été vendu à des millions d'unités et qui fait fureur sur TikTok

Le jouet populaire "pop-it" créé par Theo et Ora Coster. (Crédit : Wikimedia commons/ CC-SA 4.0/ RuslanABOBA)
Le jouet populaire "pop-it" créé par Theo et Ora Coster. (Crédit : Wikimedia commons/ CC-SA 4.0/ RuslanABOBA)

JTA — Si vous avez dans votre entourage de jeunes enfants ou des adultes en proie au stress, alors il y a des chances que vous ayez vu, entendu parler, voire convoité ce morceau de silicone bosselé et portatif connu sous le nom de « pop-it ».

Ce jouet, devenu un must-have, a été créé à l’origine dans les années 1970 par un couple israélien passionné par les jouets, selon un reportage de la BBC qui a ajouté que ce joujou anti-stress en particulier « avait fait sensation du jour au lendemain, plus de 40 ans après sa conception ».

Theo et Ora Coster ont créé plus de 150 jouets et jeux par le biais de leur entreprise, Theora Design, dont certains ont fait fureur dès leur apparition sur le marché dans le monde entier, comme « Qui est-ce ? » et « Zingo ». D’autres sont devenus populaires au sein de l’État juif, quand Théora a, le premier, conçu des produits promotionnels pour les banques et autres compagnies, selon le site Internet de l’entreprise.

Le « Pop-it » est né d’un rêve qu’Ora Coster avait fait après la mort de sa sœur, décédée d’un cancer du sein, selon le reportage de la BBC.

« Elle avait dit : ‘Théo, imagine un grand champ de seins, des seins de femmes, dont tu pourrais pousser les mamelons », s’est souvenu le fils du couple, Boaz Coster, devant la BBC. « Elle était très ouverte, elle disait tout ce qui lui passait à l’esprit, peu importe à qui elle s’adressait… Elle est allée voir mon père et elle lui a dit de fabriquer un tapis de seins qu’on pourrait presser d’un côté ou de l’autre. Et c’est ce qu’il a fait. »

Cela n’est pas la seule fois où Ora a convaincu Theo de créer quelque chose qui devait séduire le monde entier. Après avoir imaginé un disque en plastique intégré dans un dé rotatif, elle a créé un prototype à la main pendant que son mari, qui était « le fabricant de modèles pour Theora », servait dans la réserve israélienne. Le jeu mathématique Magimizer est ensuite devenu l’un des tous premiers succès de la firme.

Plus tard, elle a encouragé son époux à écrire ses mémoires, après une enfance à Amsterdam lors de laquelle il a été l’un des camarades de classe d’Anne Frank qui, comme la moitié des élèves de sa classe, dans une école juive, a été assassinée par les nazis. (Coster lui-même a survécu après avoir été hébergé dans une famille non-juive et ses parents ont aussi survécu en vivant dans la clandestinité.) Cette initiative s’est transformée en documentaire, « Les camarades de classe d’Anne Frank », puis, en 2009, en livre, Nous portions tous des étoiles.

Mais revenons au Pop-it. En partie en raison du prix élevé du caoutchouc, le couple a créé un jouet, en 1970, qui ne devait jamais être produit à grande échelle – jusqu’à il y a quelques années, lorsque Boaz Coster et son frère Gideon ont vendu l’idée à une compagnie de jouets canadienne. Cette compagnie, Foxmind, a vendu plus de sept millions de pop-it « GoPop! » au cours des 18 derniers mois, contre seulement 700 000 en 2019 – une explosion que la firme attribue à une vidéo montrant un singe nommé Gaitlyn en train de jouer avec un « GoPop! », des images qui ont fait fureur sur TikTok, l’année dernière.

@gaitlyn.rae

????????????#gaitlynrae #gaitlyn #popitgameasmr #pipit #raindow #PrimeDayShowPJParty #capuchin

♬ original sound – Gaitlyn Rae

Désormais, les Pop-its sont un genre en lui-même sur TikTok, plateforme de vidéo populaire parmi les amateurs de techniques de relaxation par « Réponse autonome du méridien sensoriel », connues sous le nom d’ASMR. Selon un récent article du Wall Street Journal, les vidéos de pop-its ont été regardées plus de 12 milliards de fois sur TikTok et ont donné naissance à une activité associée, le « fidget hunting », qui a envoyé enfants et adolescents dans les magasins vendant des formes ou des couleurs inhabituelles du jouet.

Une petite partie seulement de ces produits sont fabriqués par FoxMind ; la majorité sont des répliques. Theo Coster est décédé au mois d’avril 2019 et n’aura pas suffisamment vécu pour assister au plus grand succès de son entreprise, mais Ora Coster, qui s’est éteinte cette année, l’a vu. Le couple a été enterré au cimetière de Kiryat Shaul, à Tel Aviv, et leurs stèles ont été conçues pour ressembler au cadre rabattable du plateau de jeu de « Qui est-ce ? »

Theo et Ora Coster s’étaient entretenus avec Haaretz en 2015, peu après avoir cédé leur pop-it à Foxmind. Expliquant au journal israélien que « Théo a fait très exactement ce que je lui avais demandé – des seins avec des mamelons magnifiques ! » – elle avait offert une description visionnaire de ce qui allait faire la popularité du jeu.

« Ce qui est bien dans ce jeu, c’est que vous pouvez recommencer à jouer dès que vous avez terminé : il suffit de le retourner. De plus, c’est un jouet qu’on peut placer dans la poche », avait-elle déclaré. « En ce qui me concerne, en tant que mère de deux enfants, c’est un point très important à prendre en considération. En fait, on n’a pas de jeux avec beaucoup de pièces, de billes, de cartes – parce qu’une pièce se perd toujours et au final, il ne vous reste que la boîte. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...