Un clip israélien raille les correspondants étrangers à Gaza
Rechercher

Un clip israélien raille les correspondants étrangers à Gaza

L'animation coïncide avec la campagne du gouvernement pour défendre les agissements de l'armée lors de la guerre de l'été 2014

L’association représentant la presse étrangère en Israël et dans les Territoires palestiniens s’est alarmée d’une animation produite par le ministère israélien des Affaires étrangères et ridiculisant la couverture par les journalistes internationaux de la bande de Gaza et de la guerre de l’été 2014.

Le dessin animé, en anglais, de 50 secondes présenté sur la page d’accueil du site du ministère des Affaires étrangères met en scène un journaliste en direct, que ses commentaires naïfs tournent en ridicule.

Il explique comment les Gazaouis « tentent de vivre des vies tranquilles » alors qu’un homme armé lance une roquette derrière lui.

Il rapporte que Gaza est en train de mettre au point le premier métro palestinien pendant que des hommes armés entrent dans le réseau de tunnels construits par le Hamas et les groupes armés palestiniens pour s’infiltrer en territoire israélien.

Il affirme qu’il n’y a « pas de doute que la société palestinienne ici est libérale et pluraliste », alors qu’en arrière-plan un homme armé et encagoulé kidnappe un vendeur de rue dont le stand est décoré du drapeau homosexuel.

Le film se conclut sur une jeune femme remettant une paire de lunettes au journaliste, avant que les mots « Ouvrez les yeux, le terrorisme est au pouvoir à Gaza », s’inscrivent à l’écran.

L’animation coïncide avec la campagne engagée par le gouvernement pour défendre les agissements de l’armée israélienne lors de la guerre de l’été 2014, en prévision de la prochaine publication d’un rapport onusien dont Israël s’attend à ce qu’il lui soit très défavorable.

L’Association de la presse étrangère (FPA), qui compte environ 360 adhérents, s’est dite « surprise » et « alarmée ».

« Il est déconcertant de voir que le ministère passe son temps à produire une vidéo de 50 secondes dont le but est de ridiculiser des journalistes couvrant un conflit dans lequel 2 100 Palestiniens et 72 Israéliens ont été tués », dit la FPA dans un communiqué.

Et 17 journalistes sont morts en couvrant le conflit, dont un photographe italien travaillant pour Associated Press.

« Le corps diplomatique israélien veut qu’on le prenne au sérieux dans le monde. Mettre en ligne des vidéos trompeuses et mal conçues sur YouTube est inapproprié, vain et fragilise le ministère, qui dit respecter la presse étrangère et sa liberté de travailler à Gaza », dit-elle.

Le porte-parole des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, a défendu le film en expliquant qu’il tournait en dérision le fait que la presse étrangère n’avait selon lui rapporté que plusieurs semaines après la fin de la guerre les méfaits du Hamas, comme les tirs de roquettes depuis des zones résidentielles et l’utilisation, « de façon criante et répétée », de civils comme boucliers humains.

https://youtu.be/k2MdayBMhb4

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...