Rechercher

Un député juif américain visé par des messages antisémites sur la plateforme Gab

Le député de Pennsylvanie Dan Frankel a été victime d'insultes après avoir critiqué les liens de son adversaire avec le tristement célèbre réseau d’extrême droite

Le représentant de l'État Dan Frankel s'exprimant devant une session conjointe des législateurs de Pennsylvanie qui se sont réunis pour commémorer les victimes de l'attaque de la synagogue de Pittsburgh qui a fait 11 mort, au Capitole de l'État à Harrisburg, en Pennsylvanie, le 10 avril 2019. (Crédit : AP/Matt Rourke)
Le représentant de l'État Dan Frankel s'exprimant devant une session conjointe des législateurs de Pennsylvanie qui se sont réunis pour commémorer les victimes de l'attaque de la synagogue de Pittsburgh qui a fait 11 mort, au Capitole de l'État à Harrisburg, en Pennsylvanie, le 10 avril 2019. (Crédit : AP/Matt Rourke)

JTA – Des utilisateurs du réseau social d’extrême droite Gab ont publié des menaces antisémites visant un législateur juif de Pennsylvanie qui avait ouvertement critiqué la plate-forme.

Dan Frankel, représentant de l’État, a participé à une conférence de presse le mois dernier pour critiquer Gab après que des reportages ont révélé que le candidat républicain au poste de gouverneur Doug Mastriano était actif sur la plate-forme et qu’il avait payé à Gab des « honoraires de consultation » s’élevant à 5 000 dollars.

Frankel avait condamné la « vision nationaliste blanche qui unifie les utilisateurs de Gab » ; lorsqu’un utilisateur de Gab a publié ses commentaires, un utilisateur lui a répondu : « Ça arrive, youpin. Accroche-toi à ta kippa. »

Un autre utilisateur a répondu : « Il sait ce qui arrive aux gens comme lui une fois que ça arrive. »

Le chef de cabinet de Frankel a découvert les publications.

Gab a attiré l’attention nationale en 2018 lorsqu’il a été découvert que l’homme accusé d’avoir assassiné 11 Juifs dans la synagogue Tree of Life, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, était un utilisateur régulier du réseau et qu’il y avait posté de la propagande néo-nazie contre HIAS, le groupe juif d’aide aux réfugiés. Il avait pour habitude d’appeler à la violence à l’encontre des Juifs.

Un jeune garçon regardant l’entrée clôturée de la synagogue Tree of Life, lors du premier anniversaire de la fusillade à la synagogue qui a tué 11 fidèles, à Pittsburgh, le 27 octobre 2019. (Crédit : AP Photo/Gene J. Puskar)

Frankel, un Démocrate dont le district comprend Squirrel Hill, a qualifié Gab de « très sombre », mais a déclaré « qu’il y a très peu de choses à faire pour les faire cesser, si ce n’est de les appeler, de les identifier et de poursuivre les gens qui participent. »

Frankel a critiqué Mastriano et sa relation avec le fondateur de Gab, Andrew Torba, lors d’une conférence de presse tenue le 21 juillet, au cours de laquelle il a qualifié Gab de « cloaque d’intolérance ». Cette conférence de presse faisait suite à l’information selon laquelle Doug Mastriano avait payé 5 000 dollars à Gab en « honoraires de consultation », ce qui avait apparemment conduit tous les nouveaux comptes de la plate-forme à le suivre automatiquement.

La page de Mastriano était jonchée de dizaines de commentaires antisémites laissés par des personnes le suivant sur Gab, dont beaucoup visaient son adversaire juif, Josh Shapiro. Après les critiques des Démocrates et des Républicains, Mastriano avait publié une déclaration disant qu’il « rejette l’antisémitisme sous toutes ses formes » et avait fermé son compte Gab. Il n’avait pas spécifiquement condamné les commentaires antisémites sur sa page ou sur Torba.

Frankel a déclaré qu’il n’était pas surpris par les messages. « Je me suis senti obligé de faire autant de bruit que possible », a-t-il dit. « D’autres politiciens ferment les yeux sur ce genre de choses. Ce n’est pas acceptable. »

Frankel a déclaré qu’il était inquiet pour sa sécurité et celle de son personnel. Il a pris des mesures pour renforcer leur sécurité.

Des élèves d’un externat juif rencontrant Dan Frankel, représentant de l’État de Pennsylvanie, pour discuter du financement de la sécurité de l’État pour les écoles non publiques, le 8 mai 2019. (Crédit : Teach PA)

Shawn Brokos, le directeur de la sécurité communautaire de la Fédération juive du Grand Pittsburgh, a déclaré qu’il est important que les forces de l’ordre soient informées des messages sur les réseaux sociaux comme ceux-ci afin qu’elles puissent évaluer la menace.

« C’est quelque chose que nous devons absolument prendre au sérieux et, comme dans de nombreux cas, en particulier sur Gab, il y a une menace implicite ou directe à l’encontre de la communauté juive », a déclaré Brokos.

Frankel ne considère pas que la menace soit seulement dirigée contre lui et son équipe.

« Je représente une région où vivent des communautés très identifiables », a-t-il déclaré. « Il y a une énorme communauté juive qui est une cible. Nous avons une communauté asiatique très identifiable qui a également été ciblée. Les deux communautés ont connu une augmentation du harcèlement qui perdure encore, bien après la fusillade de Tree of Life, il y a trois ans et demi. Nous devons nous assurer que les gens sont conscients de cela et qu’ils sont préparés. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...