Un émeutier palestinien, probablement armé, tué en Cisjordanie
Rechercher

Un émeutier palestinien, probablement armé, tué en Cisjordanie

Des Palestiniens ont organisé une manifestation près de Ramallah, selon l'armée ; Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'incident

Des soldats à un poste de contrôle près de la ville de Hebron en Cisjordanie, le 2 juillet 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)
Des soldats à un poste de contrôle près de la ville de Hebron en Cisjordanie, le 2 juillet 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)

Les forces de sécurité israéliennes ont tiré mercredi sur un émeutier palestinien, muni d’une arme à feu, près d’un village palestinien au centre de la Cisjordanie, selon les médias israéliens.

Selon l’armée, le jeune homme de 17 ans, identifié comme étant Musab Firas al-Tamimi, participait à de violentes manifestations dans le village de Deir Nidham, près de Ramallah.

Les soldats ont déclaré qu’il semblait être en possession d’une arme, ce qui les a poussés à ouvrir le feu.

Une porte-parole de l’armée a indiqué que rien ne confirmait pour le moment que al-Tamimi était armé au moment du tir.

« Les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête », a-t-elle dit.

L’armée a indiqué qu’une trentaine de Palestiniens manifestaient à Deir Nidham, et ont jeté des pierres sur les soldats israéliens.

Selon un porte-parole du Croissant rouge palestinien, al-Tamimi a reçu une balle dans la nuque et a été grièvement blessé.

Il a été transporté dans un hôpital de la région, où son décès a été prononcé, selon le ministère de la Santé palestinien, qui a annoncé que l’adolescent a succombé à ses blessures.

La Cisjordanie est le théâtre de manifestations quotidiennes depuis que le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël le 6 décembre dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...