Un employé juif du gouvernement allemand se plaint de harcèlement antisémite
Rechercher

Un employé juif du gouvernement allemand se plaint de harcèlement antisémite

Le chauffeur employé par la Chancellerie à Berlin aurait été malmené de façon répétée par ses collègues ; il travaille désormais dans un autre endroit

La Chancellerie allemande vue depuis le Reichstag. (Crédit : Tanweer Morshed/Wikimedia Commons)
La Chancellerie allemande vue depuis le Reichstag. (Crédit : Tanweer Morshed/Wikimedia Commons)

BERLIN, Allemagne (JTA) – Un homme juif travaillant comme chauffeur pour la Chancellerie allemande à Berlin a déclaré avoir été victime de harcèlement antisémite.

Selon une source anonyme citée dimanche par le quotidien Bild am Sonntag, l’homme, qui vient du Liban et travaillait dans le parc automobile de la Chancellerie, a rapporté que plusieurs collègues l’avaient insulté et intimidé depuis début 2019, le traitant de « cochon juif » et de « Kanake », un mot désignant les migrants provenant principalement de pays musulmans ou du sud de l’Europe.

L’employé, qui n’était pas chauffeur pour la chancelière Angela Merkel, a signalé les incidents au commissaire à l’antisémitisme du gouvernement fédéral au sein du ministère de l’Intérieur, Felix Klein, a rapporté le Bild am Sonntag.

Tout en confirmant les détails de base, un porte-parole du gouvernement a indiqué au quotidien qu’aucun autre commentaire ne pouvait être fourni dans cette affaire confidentielle. L’employé travaillerait désormais dans un nouveau lieu, loin de ses anciens collègues. Aucune information n’était disponible sur l’identité de ces derniers.

Selon le Centre de recherche et d’information sur l’antisémitisme de Berlin, deux incidents antisémites ont été signalés par jour en moyenne au cours du premier semestre 2019, soit un total de 404 incidents au cours des six premiers mois. Au cours de la même période en 2018, 579 incidents avaient été rapportés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...