Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Un fabricant de fusils pour enfants dans le viseur du Congrès américain

La société WEE1 Tactical, qui vend cette arme, la décrit comme "un bout de la liberté américaine" destiné "aux amateurs de petite taille"

L’offre de vente sur le site Web du fabricant qui présente l'arme comme "celle de papa et maman".
L’offre de vente sur le site Web du fabricant qui présente l'arme comme "celle de papa et maman".

Un fusil semi-automatique conçu spécialement pour les enfants : des sénateurs démocrates ont vivement dénoncé jeudi les pratiques commerciales d’un fabricant américain d’armes petites, légères et létales.

Le JR-15, inspiré d’un modèle de fusil d’assaut utilisé dans plusieurs fusillades meurtrières, est « absolument écœurant », a condamné le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer.

« La dernière chose que nous devrions faire, c’est réduire la taille de ces armes de guerre et les commercialiser auprès d’enfants », a-t-il déclaré, exhortant l’Agence américaine de protection des consommateurs (FTC) à ouvrir une enquête sur son fabricant.

Le fusil, qui pèse à peine un kilo, tire bien des balles réelles. Livré avec des chargeurs de une, cinq ou dix cartouches de calibre 22 long rifle, il avait été commercialisé pour la première fois en janvier dernier, à un prix de 389 dollars.

La société WEE1 Tactical, qui vend cette arme, la décrit comme « un bout de la liberté américaine » destiné « aux amateurs de petite taille ».

Le leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, D-N.Y., prend la parole lors d’une conférence de presse au Capitole à Washington, le 1er mars 2022. (Crédit : AP/Jacquelyn Martin)

Sur son site internet, elle met en scène une fillette blonde, regardant à travers le viseur d’un de ces fusils sous la neige.

Sollicitée par l’AFP, l’entreprise a défendu la commercialisation de son arme, qui possède selon elle « un mécanisme de sécurité » présent sur aucun autre fusil.

« Face à l’épidémie de violence armée chez les jeunes et aux fusillades », une arme comme celle-ci « ne devrait tout simplement pas exister, » a martelé Chuck Schumer.

Il a pris pour exemple le cas d’un enfant de 6 ans, qui a blessé par balle son institutrice au début du mois dans une école de Virginie.

Les fusillades sont un fléau récurrent aux États-Unis où le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution.

Jeudi, le président Joe Biden a une nouvelle fois exhorté les parlementaires à interdire les fusils d’assaut de toute urgence. Mais les tentatives de réguler leur vente sont souvent bloquées au Congrès américain, où les lobbys des armes exercent une grosse influence.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.