Un groupe d’extrême droite israélien a déclaré la guerre à Noël
Rechercher

Un groupe d’extrême droite israélien a déclaré la guerre à Noël

Devant le bazar annuel du YMCA, des manifestants de Lehava fustigent le "meurtre" d’âmes juives

Un manifestant de Lehava porte une pancarte où l'on peut lire : "Partez, impurs," lors d'une manifestation dénonçant Noël devant le marché du YMCA à Jérusalem, le 29 novembre 2015. (Crédit : Times of Israel)
Un manifestant de Lehava porte une pancarte où l'on peut lire : "Partez, impurs," lors d'une manifestation dénonçant Noël devant le marché du YMCA à Jérusalem, le 29 novembre 2015. (Crédit : Times of Israel)

Une dizaine de manifestants de groupe d’extrême droite anti-assimilation Lehava a manifesté dimanche contre l’événement chrétien devant le YMCA de Jérusalem, critiquant ce qu’ils ont qualifié de « meurtre » d’âmes juives.

Criant, « Vous nous avez assassinés en exil », et condamnant des étiquettes européennes injustes et une persécution des Juifs, le petit groupe a agité des drapeaux israéliens et chanté des chants de Hanoukka lors de l’événement, avec certaines personnes demandant aux chrétiens « impurs » de quitter la Terre sainte.

Bentzi Gopstein, le chef de l’organisation, a déclaré au Times of Israel que c’était la première fois que son groupe protestait devant le bazar annuel de Noël.

« Cette années, ils ont invité tous les Juifs d’Israël, fait de la publicité partout dans Jérusalem et invité des enfants juifs à recevoir des cadeaux de Noël », a-t-il déclaré à l’événement YMCA.

« Nous pensons que, tout comme les Arabes ne parviennent pas à nous vaincre en nous poignardant, alors les Chrétiens aussi ne pourront pas attirer des enfants juifs avec des cadeaux. Nous n’avons pas besoin de leurs présents. Les Chrétiens devraient rester Chrétiens, les Juifs devraient rester Juifs. Nous ne voulons pas apprendre leur religion », a-t-il ajouté.

« Nous ne leur enseignons pas Hanoukka, et nous ne voulons pas qu’ils nous parlent de Noël », a-t-il continué alors qu’un autre manifestant Baruch Marzel, qui n’a pas réussi à être élu à la Knesset dans les élections plus tôt cette année, a chanté le chant traditionnel de Hannouka « Maor Tzur » en musique de fond.

Eli Rakov, un manifestant de Lehava, a crié : « Vous avez assassiné nos corps, maintenant vous voulez assassiner nos âmes ».

Lehava est une organisation visant à empêcher des mariages entre Juifs et Arabes, qui sont interdits selon les lois juives religieuses.

Le groupe est identifié avec l’extrême droite juive et ses membres ont été vus en train de patrouiller à Jérusalem certains soirs à la recherche, affirment-ils, de couples mixtes.

Leurs patrouilles de vigilance ont souvent dégénéré en bagarres violentes, et il y a eu plusieurs incidents au cours des années passées où des membres de l’organisation ont battu des Arabes. La plupart de membres de l’organisation sont des adolescents.

Certains politiciens israéliens ont appelé le gouvernement à interdire le groupe, dont les membres ont été impliqués dans plusieurs crimes de haine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...