Un haut cadre du Hamas veut poursuivre les troubles de Gaza « vers Jérusalem »
Rechercher

Un haut cadre du Hamas veut poursuivre les troubles de Gaza « vers Jérusalem »

"Le peuple palestinien est déterminé à poursuivre la grande marche du retour, à libérer la terre et à se diriger vers Jérusalem occupée," a déclaré le député Khalil al-Hayy

Une photo prise le 30 mars 2018 montre des Palestiniens participant à une manifestation commémorant le Jour de la Terre près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza. (AFP / Mahmud Hams)
Une photo prise le 30 mars 2018 montre des Palestiniens participant à une manifestation commémorant le Jour de la Terre près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza. (AFP / Mahmud Hams)

Un haut responsable du Hamas a déclaré que le groupe terroriste palestinien continuerait les manifestations à la frontière de Gaza ayant provoqué de violents affrontements entre Palestiniens et Tsahal, et promet de ne pas désarmer ou de reculer.

« Le peuple palestinien est déterminé à poursuivre la grande marche du retour, à libérer la terre et à se diriger vers Jérusalem occupée, et ils ne sont pas concernés par tous les sacrifices », a déclaré le député Khalil al-Hayya lors d’une cérémonie commémorative.

Raqib, 29 ans, a été abattu vendredi à l’est de Khan Younis dans le sud de la bande de Gaza, a déclaré le ministère de la Santé de Gaza contrôlé par le Hamas. Des dizaines de milliers de personnes ont pris part aux manifestations de masse.

Sa mort, annoncée lundi, a porté le nombre de morts à 18 personnes. L’armée israélienne a déclaré samedi qu’au moins 10 des personnes tuées étaient des membres de groupes terroristes palestiniens, dont le Hamas.

La zone frontalière est actuellement relativement calme mais les tentes érigées pour les manifestations demeurent.

Des manifestants palestiniens brandissent leur drapeau national lors d’une manifestation commémorant la frontière avec Israël, à l’est de la ville de Gaza, le 30 mars 2018. (AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...