Rechercher

Un homme abattu dans sa voiture dans la ville de Biina, dans le nord du pays

C’est la 36e mort violente de l’année dans cette communauté arabe israélienne

Des policiers sur les lieux d’une tentative d’attaque à l’arme blanche dans les alentours de la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des policiers sur les lieux d’une tentative d’attaque à l’arme blanche dans les alentours de la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Lundi soir, un homme de 43 ans a été abattu dans sa voiture, dans la ville de Biina, dans le nord du pays, dernier acte d’une série de crimes violents au sein des communautés arabes israéliennes.

D’après les médias israéliens, la victime serait Mahmoud Sna Allah, originaire de la ville de Deir al-Assad.

Le service d’urgence du Magen David Adom a reçu un appel au sujet de l’incident, survenu en Galilée, à 22h55, lundi et a envoyé une équipe sur les lieux. À leur arrivée, la victime, souffrant de blessures graves, ne donnait plus aucun signe de vie. Le décès a été déclaré sur place.

Les secours ont indiqué dans un communiqué que « la victime, qui avait subi des blessures profondes, était inconscient. Nous l’avons examiné, mais les blessures étaient très graves et nous n’avons pas eu d’autre choix que de prononcer son décès. »

La police enquête sur un suspect et fouille activement la zone à la recherche de preuves.

Un autre homme a été légèrement blessé dans l’incident, a rapporté la Douzième chaine.

Il s’agit de la 36e mort violente au sein de la communauté arabe israélienne depuis le début de l’année.

Les communautés arabes ont connu une recrudescence de violence ces dernières années. Beaucoup accusent la police, qui, selon eux, échoue à réprimer les puissantes organisations criminelles et néglige ces faits de violence, que ce soit les querelles familiales, les guerres de territoire mafieuses et les violence de genre.

Samedi, un homme de 27 ans a été tué par balle alors dans son véhicule dans la ville de Jatt, dans le nord du pays.

Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur l’homme, présenté comme étant Taufik Ara, propriétaire d’un magasin de réparation de pneus.

Samedi déjà, un jeune homme de 18 ans avait été grièvement blessé après avoir essuyé des tirs d’arme à feu dans la ville d’Umm al-Fahm, toujours dans le nord du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...