Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Un homme abattu dans une station-service du nord d’Israël

La police affirme qu'Ibrahim Abd Elhadi a été tué dans le cadre d'une dispute criminelle ; un témoin dit qu'elle était sûre au début qu'il s'agissait d'un attentat terroriste

La police sur les lieux d'une fusillade criminelle présumée dans le nord d'Israël le 18 avril 2023. (Crédit : Police d'Israël)
La police sur les lieux d'une fusillade criminelle présumée dans le nord d'Israël le 18 avril 2023. (Crédit : Police d'Israël)

Un homme d’une quarantaine d’années a été abattu mardi à une station-service près de l’entrée du kibboutz Yifat, dans le nord du pays. Selon la police, il s’agit d’une dispute entre criminels.

La victime a été soignée sur place par les secouristes du Magen David Adom, qui ont finalement prononcé son décès.

Il s’agit d’Ibrahim Abd Elhadi, originaire du village d’Iksal, au sud de Nazareth.

Selon le groupe de campagne anti-violence Abraham Initiatives, 52 membres de la communauté arabe ont été tués dans des incidents violents depuis le début de l’année. L’organisme de surveillance a précisé que 48 d’entre eux ont été tués par balles.

Une soldate, dont le nom n’a été donné que sous le nom de Liron, a déclaré au site d’information Ynet qu’elle avait été témoin de la fusillade, qu’elle avait d’abord supposée être une attaque terroriste.

« Nous étions assis dans l’endroit le plus paisible du monde, dans un café de Yifat, et soudain j’ai entendu quatre ou cinq coups de feu », a-t-elle déclaré. « Nous étions sûrs qu’il s’agissait d’une attaque. Quelqu’un est sorti du café avec une arme et nous avons rapidement couru à l’intérieur et nous nous sommes cachés dans la cuisine. C’était un véritable cauchemar. »

Les communautés arabes ont connu une vague de violence ces dernières années. Beaucoup accusent la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et ignore largement la violence, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire entre mafias et la violence à l’égard des femmes.

Lors d’un incident particulièrement choquant, Mohammed Abu Huwash, 14 ans, a été abattu samedi dans la ville de Rahat, dans le sud du pays. Selon la police, il a été abattu au cours d’une bagarre. Les médias ont indiqué qu’en outre, un jeune de 17 ans a été légèrement à modérément blessé et hospitalisé pour être soigné.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.