La Hongrie arrête deux hommes suspectés d’avoir tué un Israélien
Rechercher

La Hongrie arrête deux hommes suspectés d’avoir tué un Israélien

Sur la base de preuves médico-légales, les autorités locales croient qu’Ofir Gross, un étudiant en génie biomédical, a été assassiné

Ofir Gross (Crédit : Facebook)
Ofir Gross (Crédit : Facebook)

Dimanche, la police hongroise a arrêté deux personnes soupçonnées d’avoir assassiné un touriste israélien, Ofir Gross, a confirmé sa famille aux médias israéliens.

Le corps de Gross, 40 ans, un résident de Jérusalem, a été retrouvé dans une forêt, dans la nuit de samedi, deux semaines après sa disparition dans le pays d’Europe orientale. Il avait perdu le contact avec sa famille le 21 avril dernier.

« On nous a dit que des suspects avaient été arrêtés », a déclaré la mère de Gross, Hannah, au site d’informations Ynet, dimanche. « Nous ne savons pas encore grand-chose, nous essayons toujours d’intégrer ces nouvelles terribles ».

Selon le rapport, la police hongroise – sur la base de preuves médico-légales découvertes sur la scène – pense que Gross a été assassiné. Les médias locaux ont rapporté que les deux suspects sont âgés de 19 et 21 ans.

Plus tôt dimanche, le ministère israélien des Affaires étrangères avait déclaré dans un communiqué, que sa famille était en route pour la Hongrie pour identifier le corps.

Selon sa famille, Gross, qui était un étudiant en génie biomédical en Allemagne, séjournait avec un ami dans la ville du sud de la Hongrie de Tiszakecske, quand son hôte avait soudain dû se rendre dans la capitale, Budapest.

Gross est alors parti vers l’Est, pour Debrecen, la deuxième ville du pays, et a disparu quelque part en chemin.

La semaine dernière, sa sœur Gali a déclaré à Ynet que son frère était une personne très compétente et capable, et que sa disparition était inattendue.

Lors de leur dernière conversation, le 21 avril, Gali a déclaré que Gross lui avait dit qu’il n’avait nulle part où séjourner à Debrecen, et qu’un jeune homme qu’il venait de rencontrer l’avait invité à passer la nuit dans sa maison.

La semaine dernière, des représentants de la police israélienne en Europe ont organisé un groupe de travail spécial pour aider les autorités hongroises de l’enquête sur le sort de Gross.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...