Un Israélien remporte le titre de M. Univers
Rechercher

Un Israélien remporte le titre de M. Univers

Kobi Ifrach, 20 ans, devient l’un des meilleurs bodybuilders de l’histoire d’Israël en remportant la catégorie junior du célèbre concours

Kobi Ifrach, 20 ans, de Zichron Yaakov, a été déclaré dimanche M. Univers des moins de 22 ans, pendant un tournoi international organisé à Birmingham, en Angleterre.

L’évènement de bodybuilding est organisé tous les ans depuis 67 ans par la National Amateur Body-Builders’ Association (NABBA).

« C’est un sentiment incroyable de m’envelopper dans le drapeau israélien », a déclaré un Ifrach excité au quotidien israélien Yedioth Ahronoth après sa victoire. « Je suis venu d’un pays si petit et je suis devenu le centre de l’attention. C’est sans précédent ! »

Ifrach est le premier Israélien à remporter le titre junior de la NABBA depuis son introduction en 1988.

Au fil des ans, le titre de M. Univers a été remporté par de célèbres bodybuilders, comme Arnold Schwarzenegger, ancienne star du cinéma et gouverneur de Californie, qui a gagné quatre années de suite entre 1967 et 1970.

Kobi Ifrach avec sa médaille après avoir remporté le concours de M. Univers le 30 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Kobi Ifrach avec sa médaille après avoir remporté le concours de M. Univers le 30 octobre 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)

« Je me suis entraîné 24 heures par jour depuis de nombreuses années, a déclaré Ifrach. S’entraîner signifie suivre un emploi du temps précis, manger toutes les heures et demi et ne pas boire d’eau du tout certains jours. »

« Je n’ai pas eu de temps pour avoir une vie sociale pendant ma préparation, a déclaré Ifrach à Yedioth. Après le tournoi, nous sommes tous allés manger des hamburgers, et c’était dingue. Le petit-déjeuner de l’hôtel était très excitant. »

Ifrach a déclaré qu’il avait commencé le bodybuilding grâce à ses grands frères, qui étaient bodybuilders amateurs. Il a remporté beaucoup de tournois en Israël, et compte concourir l’année prochaine sous la tutelle de son entraîneur, Dani Kaganovich, également jeune bodybuilder qui a remporté lui-même plusieurs tournois internationaux.

« La première règle du bodybuilding est de s’entendre avec tout le monde », a déclaré Ifrach quand il lui a été demandé son secret pour gérer le mode de vie stressant et ascétique qu’exige sa profession.

Kobi Ifrach pendant sa performance victorieuse du concours M. Univers, le 30 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Kobi Ifrach pendant sa performance victorieuse du concours M. Univers, le 30 octobre 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)

« J’ai simplement décidé d’être agréable avec tout le monde, quelles que soient les circonstances. Mes choix personnels ne doivent pas causer de peine à ma famille ou à ma petite amie. J’ai appris à m’asseoir et à me calmer, même quand je suis stressé. »

La coupe de M. Univers a été remise à Ifrach dimanche par Yoni Hanna, président de la NABBA en Israël et ancien vainqueur de M. Univers dans la catégorie « Grand ».

Il est le frère du légendaire bodybuilder israélien Eli Hanna, qui a remporté trois fois le titre de M. Univers dans la catégorie « Grand » mais n’a jamais pu terminer son premier concours général. Il a détenu le titre de M. Univers israélien pendant dix années consécutives, et son frère a pris la relève en 2013.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...