Un Israélien, tombé du 4e étage, sauvé par une souccah au rez-de-chaussée
Rechercher

Un Israélien, tombé du 4e étage, sauvé par une souccah au rez-de-chaussée

Les secours de Jérusalem ont dit que la souccah construite par les voisins de cet homme de 24 ans a amorti sa chute alors qu'il tombait du balcon où il construisait la sienne

Photo d'illustration: Une souccah brisée (Crédit : Police israélienne)
Photo d'illustration: Une souccah brisée (Crédit : Police israélienne)

Un habitant de Jérusalem qui construisait une souccah est tombé d’un balcon du quatrième étage, dimanche, tombant sur la souccah qui appartenait à son voisin du rez-de-chaussée, amortissant sa chute et lui sauvant probablement la vie.

Selon les voisins, le jeune homme de 24 ans est tombé alors qu’il assemblait sa propre souccah, sur le balcon, au quatrième étage. Un panneau en verre sur lequel il s’appuyait s’est brisé et la balustrade a cédé.

Dégringolant, il est tombé sur la souccah de son voisin, au rez-de-chaussée.

Il a été pris en charge à l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem, modérément blessé dans le bas du corps. Netanel Lifshitz, des services du Magen David Adom, a déclaré à la chaîne Hadashot que la souccah du rez-de-chaussée avait réduit l’impact de la chute et que l’homme se trouvait dans un état stable.

Le toit de ces cabanes est habituellement fait à l’aide de feuilles de palmier.

« Il était en train de construire sa souccah en s’appuyant sur le verre et, à cause du poids, celui-ci s’est brisé et l’homme est tombé », a raconté une voisine au site d’information Ynet. La femme a ajouté que ce n’était pas la première fois que le verre des balcons cédait ainsi.

La construction de ces cabanes sur les balcons et dans les jardins pendant la fête de Souccot (fête des Tabernacles) rappelle le récit biblique des structures temporaires édifiées dans le désert par les Israélites durant leur exode d’Egypte.

Cette fête d’une semaine a commencé dimanche soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...