Rechercher

Un Juif américain succombe à une attaque raciste présumée après 5 mois de coma

Jerry Wolkowitz, photographe indépendant et urgentiste, avait été sauvagement agressé devant chez lui ; le suspect a dit à la police qu'il l'avait agressé parce qu'il était blanc

Jerry Wolkowitz (photo Facebook)
Jerry Wolkowitz (photo Facebook)

Un journaliste et auxiliaire médical juif américain est mort, cinq mois après avoir été agressé lors d’une attaque apparemment à motivation raciale qui l’avait laissé dans un état végétatif.

Jerry Wolkowitz, 56 ans, aurait été attaqué par Jamil Hubbard, 25 ans, en mai, devant son domicile à Freehold, New Jersey. Hubbard l’a roué de coups et l’a traîné dans un parking, où il lui a roulé dessus avec sa voiture avant de voler le véhicule de Wolkowitz et de prendre la fuite.

Hubbard a été arrêté peu après l’attaque et a déclaré aux autorités qu’il avait agressé Wolkowitz parce qu’il était un homme blanc. Il a été inculpé de tentative de meurtre, de vol à main armée et de plusieurs autres chefs d’accusation.

Wolkowitz a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a été maintenu sous respirateur artificiel jusqu’à sa mort la semaine dernière.

Wolkowitz a travaillé pendant de nombreuses années en tant que photographe indépendant pour Asbury Park Press et aussi comme ambulancier urgentiste.

« C’est tellement déchirant de voir ce qui s’est passé », a déclaré Noel Olivarius, de l’équipe de secourisme et de sauvetage de Freehold, à l’Asbury Park Press. « Jerry n’était que gentillesse et bonté. Sa famille est durement éprouvée. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...