Rechercher

Un Libanais arrêté par l’armée après avoir franchi la frontière israélienne

Une vidéo montre un homme non armé appréhendé par des soldats près de maisons à proximité de Metulla

Des soldats de Tsahal arrêtent un civil libanais près de Metula après qu'il a traversé illégalement en Israël le 29 octobre 2021. (Crédit : capture d'écran/YouTube)
Des soldats de Tsahal arrêtent un civil libanais près de Metula après qu'il a traversé illégalement en Israël le 29 octobre 2021. (Crédit : capture d'écran/YouTube)

Les troupes israéliennes ont arrêté un Libanais non armé qui a traversé la frontière nord dans une ville israélienne près de la frontière vendredi soir, a déclaré l’armée.

Le suspect a été appréhendé par les troupes dans une zone résidentielle de Metulla, qui est située à quelques pas de la frontière.

L’armée a déclaré qu’il avait été repéré par des soldats surveillant les caméras de sécurité après avoir réussi à franchir la barrière de sécurité de la Ligne bleue, la ligne de cessez-le-feu entre Israël et le Liban qui fait office de frontière de facto.

Des soldats ont été dépêchés sur les lieux pour le rechercher et ont tiré des fusées éclairantes au-dessus de la ville frontalière pour illuminer la nuit, a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Une vidéo montre les soldats en train d’ordonner à l’homme de sortir de derrière une grande boîte carrée derrière laquelle il semblait se cacher, puis de le plaquer alors qu’il sortait les mains en l’air.

Le suspect a été transféré pour interrogatoire, a déclaré l’armée.

Le motif du suspect n’était pas clair, mais un nombre croissant de civils libanais ont cherché refuge en Israël alors que leur pays s’enfonce de plus en plus dans une crise économique sans précédent. Ceux qui ont réussi à pénétrer en territoire israélien ont été renvoyés au Liban après avoir été interrogés.

Le mois dernier, un ressortissant libanais qui avait été arrêté par Tsahal après avoir réussi à traverser la frontière israélienne a été renvoyé au Liban vendredi sans incident.

Lundi, Israël a déclaré avoir ouvert sa frontière aux travailleurs agricoles du Liban voisin, avec lequel il est techniquement en guerre, pour cueillir des olives.

« Compte tenu de la situation économique au Liban et en guise de bonne volonté envers le peuple libanais, Tsahal a ouvert la frontière aux travailleurs agricoles de Al Jabal, Itaron et Balida », indiquait un communiqué de l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...