Un obus de tank égyptien frappe un immeuble du sud d’Israël
Rechercher

Un obus de tank égyptien frappe un immeuble du sud d’Israël

L'édifice situé dans la région d'Eshkol a subi d'importants dégâts, mais aucun blessé n'a été signalée ; l'armée enquête sur ce tir qui semble accidentel

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un immeuble de la région d'Eshkol, dans le sud d'Israël, qui a été frappé par ce qui semble être un obus lancé depuis l'Egypte, le 26 novembre 2019. (Crédit : Région d'Eshkol)
Un immeuble de la région d'Eshkol, dans le sud d'Israël, qui a été frappé par ce qui semble être un obus lancé depuis l'Egypte, le 26 novembre 2019. (Crédit : Région d'Eshkol)

Un immeuble de la région d’Eshkol a été frappé par ce qui semble être un obus de tank qui aurait apparemment été tiré accidentellement vers Israël depuis la péninsule égyptienne du Sinaï mardi, selon un porte-parole de la région.

Aucun blessé n’a été signalé, mais l’obus a causé d’importants dégâts à l’édifice touché.

L’armée a indiqué enquêter sur l’affaire. Un démineur de la police a été dépêché sur place pour retirer le projectile, qui semblerait être un obus de tank, selon le porte-parole de la région d’Eshkol.

« Les forces de sécurité sont sur place, et l’incident fait l’objet d’une enquête », a déclaré ce dernier.

Une photo du projectile indique qu’il n’a pas explosé.

La région d’Eshkol est située le long de la frontière égyptienne.

L’Égypte lutte depuis des années contre une insurrection menée par une branche de l’État islamique dans la péninsule du Sinaï et, ces derniers jours, a mené d’importantes opérations dans ce territoire.

Les combats dans le Sinaï ont parfois débordé sur Israël. Des terroristes ont également tiré intentionnellement des roquettes sur Israël à plusieurs reprises.

En septembre, un obus de char tiré depuis la péninsule du Sinaï a explosé dans la communauté israélienne de Bnei Netzarim dans ce qui semblait être un débordement des combats internes entre forces égyptiennes et les terroristes.

Il n’y a pas eu de victimes, mais la synagogue de la communauté a été légèrement endommagée. Le pare-brise arrière d’une voiture garée a été brisé.

En décembre 2018, une maison du sud d’Israël avait déjà été touchée, apparemment accidentellement, par des balles tirées depuis l’Égypte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...