Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Un otage secouru a donné le premier signe de vie de Guy Gilboa-Dalal depuis le 7 octobre

Selon l'otage secouru lors de l'opération israélienne de samedi à Gaza, ils auraient subi de graves sévices lorsqu'ils étaient détenus ensemble il y a quelques mois

Une affiche représentant l'otage israélien Guy Gilboa-Dalal est exposée à Reim, le 26 février 2024, sur le site commémoratif du festival de musique Nova où il a été enlevé à Gaza par le Hamas le 7 octobre 2023. (Crédit : Maya Alleruzzo/AP)
Une affiche représentant l'otage israélien Guy Gilboa-Dalal est exposée à Reim, le 26 février 2024, sur le site commémoratif du festival de musique Nova où il a été enlevé à Gaza par le Hamas le 7 octobre 2023. (Crédit : Maya Alleruzzo/AP)

L’un des otages secourus à Gaza lors d’un raid militaire en début de semaine a indiqué qu’il avait été détenu avec Guy Gilboa-Dalal il y a quelques mois, donnant ainsi à la famille de ce dernier un premier signe de vie, rapportait jeudi la Douzième chaîne.

Gilboa-Dalal, 22 ans, a été prise en otage par des terroristes du Hamas le 7 octobre à la rave Supernova, lors du carnage dans le sud d’Israël au cours duquel 3 000 terroristes du Hamas ont assassiné quelque 1 200 personnes et pris 251 otages.

L’otage secouru, qui n’a pas été identifié par les médias, a déclaré qu’il avait été détenu dans la même pièce que Gilboa-Dalal et plusieurs autres otages.

Selon lui, Gilboa-Dalal et les autres otages étaient en bonne condition physique à ce moment-là, mais ils ont été soumis à de graves abus par leurs ravisseurs. L’otage secouru a dit avoir été maltraité physiquement et mentalement et n’avoir reçu que très peu de nourriture et à boire.

Aucun des autres otages détenus avec Gilboa-Dalal n’est identifié dans le reportage.

Selon la Douzième chaîne, les parents de Gilboa-Dalal ont été informés mercredi que l’otage secouru avait vu leur fils à Gaza. Cette nouvelle leur a donné de l’espoir, car il s’agit du premier signe de vie de leur fils depuis qu’il a été vu ligoté dans une vidéo du Hamas le 7 octobre.

Guy Gilboa-Dalal a été pris en otage par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 lors de la rave dans le désert Supernova (Autorisation)

C’était la première rave de Guy, un moment qu’il attendait, avec trois de ses amis, depuis des mois.

Son frère aîné, Gal, y était arrivé tôt ce matin-là – à 5 h 30 – après une autre fête.

Les deux frères s’étaient retrouvés, embrassés et avaient pris un selfie, que Guy avait envoyé à leur mère. C’est alors que les terroristes du Hamas ont attaqué : les deux frères ont tenté de s’échapper, Guy avec ses amis, Gal a tenté de récupérer sa voiture.

Il a couru pendant des heures, se cachant dans des buissons, une bambouseraie ou des arbres jusqu’à être secouru par les forces de l’ordre.

Meirav Gilboa-Dalal, à gauche, montre une photo de son fils Guy, l’un des otages détenus par le Hamas, alors qu’elle est entourée par le frère de Guy, Gal, lors d’une conférence de presse à Rome, le 8 avril 2024. (Crédit : Alessandra Tarantino/AP)

Noa Argamani, Shlomi Ziv, Almog Meir Jan et Andrey Kozlov ont été secourus samedi après huit mois de captivité entre les griffes du Hamas à Gaza, lors d’une opération audacieuse menée par les forces israéliennes.

Ils avaient tous les quatre été enlevés lors du même festival de musique Supernova, près du kibboutz Reim.

Samedi matin, des officiers de l’unité antiterroriste d’élite Yamam de la police, ainsi que des agents du Shin Bet, ont mené un raid simultané sur deux bâtiments résidentiels à plusieurs étages au cœur de Nuseirat, où les quatre otages étaient détenus par des familles affiliées au Hamas et des gardes du groupe terroriste, selon l’armée.

Les médias du Hamas ont fait état d’au moins 274 morts lors de l’opération, un chiffre non vérifié qui ne distingue pas entre les terroristes et les civils. Tsahal a reconnu avoir tué des civils palestiniens au cours des combats, mais a reproché au Hamas de détenir des otages et de mener des combats dans une zone densément peuplée de civils. « Nous savons qu’il y a eu moins de 100 victimes [palestiniennes]. Je ne sais pas combien d’entre eux sont des terroristes », a déclaré samedi Daniel Hagari, porte-parole de Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.