Un Palestinien tué après une tentative manquée d’attaque au couteau
Rechercher

Un Palestinien tué après une tentative manquée d’attaque au couteau

Aucun Israélien n'aurait été blessé au cours de l'incident survenu au carrefour de Gush Etzion

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo d'illustration : Les soldats israéliens montent la garde au carrefour de Gush Etzion après qu'un attentat terroriste à la voiture bélier a blessé deux Israéliens dans la matinée, le 17 novembre 2017 (Crédit : Armée israélienne)
Photo d'illustration : Les soldats israéliens montent la garde au carrefour de Gush Etzion après qu'un attentat terroriste à la voiture bélier a blessé deux Israéliens dans la matinée, le 17 novembre 2017 (Crédit : Armée israélienne)

Un Palestinien a été tué par balle après avoir tenté de poignarder un soldat israélien au carrefour du Gush Etzion, dans le sud de la Cisjordanie, dimanche matin, a fait savoir l’armée israélienne.

Aucun israélien n’a été blessé, a noté le chef du conseil régional du Gush Etzion, Shlomo Neeman.

Sur des images enregistrées par les caméras de sécurité, le terroriste approche d’un arrêt de bus gardé par le soldat. Alors qu’il se trouve encore à quelques mètres de lui, il sort un couteau et avertit apparemment le militaire de sa présence. Ce dernier sort alors son arme à feu, se retourne et tire en sa direction.

Un porte-parole de Tsahal a confirmé que la mort de l’homme a été confirmée peu après.

Les services israéliens de sécurité ont expliqué qu’il était apparemment arrivé que des Palestiniens désireux de se donner la mort commettent des attentats pour être tués par les militaires de Tsahal.

Le carrefour du Gush Etzion a été la scène d’un grand nombre d’attaques palestiniennes ces dernières années et, plus récemment, le 5 janvier, quand des soldats israéliens avaient tué un homme qui, semblait-il, se préparait à commettre une attaque au couteau.

La Cisjordanie en général a connu une escalade récente des violences, ces dernières semaines.

Mardi dernier, les militaires israéliens avaient tué un Palestinien qui avait tenté de les poignarder le long d’une route, dans le nord de la Cisjordanie, selon les forces israéliennes.

Esther Horgen, 52 ans et mère de six enfants, a été assassinée alors qu’elle faisait son jogging dans la forêt de Reihan, à proximité de son habitation dans l’implantation de Tal Menashe. Un Palestinien soupçonné du meurtre a été appréhendé.

Il y a eu aussi une hausse notable des violences ultra-nationalistes israéliennes contre les Palestiniens après la mort lors d’une course-poursuite avec la police d’Ahuvia Sandak, 16 ans, fin décembre. Les forces de l’ordre avaient aperçu l’adolescent, en compagnie d’autres jeunes, en train de jeter des pierres sur des Palestiniens et elles avaient pris en chasse leur véhicule.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...