Un Palestinien tué par sa propre bombe dans une attaque contre la police samedi
Rechercher

Un Palestinien tué par sa propre bombe dans une attaque contre la police samedi

L’engin aurait explosé quand l’homme a tenté de s’en servir contre la police des frontières à Abu Dis ; aucun policier blessé

La barrière de sécurité à Abu Dis, Jérusalem-Est (Crédit photo: Kobi Gideon/Flash90)
La barrière de sécurité à Abu Dis, Jérusalem-Est (Crédit photo: Kobi Gideon/Flash90)

Un Palestinien a été tué pendant qu’il tentait d’attaquer la police des frontières israéliennes dans le quartier Abu Dis de Jérusalem est samedi soir, quand la bombe qu’il portait a apparemment explosée prématurément.

Plus tôt samedi un officier de la police des frontières a abattu une adolescente palestinienne qui essayait de le poignarder pendant qu’il gardait l’entrée d’une implantation en Cisjordanie.

Roqaya Abu-Eid, 13 ans, s’est approchée de l’entrée d’Anatot, près de Jérusalem, en brandissant un couteau, et a tenté de poignarder un policier qui venait lui parler. Il n’y a pas eu de blessé israélien dans l’incident.

La police israélienne a plus tard déclaré que les investigations préliminaires montraient que la jeune fille, originaire du village voisin d’Anata, s’était battue avec ses parents et était sortie en trombe de la maison familiale avec le couteau, déclarant qu’elle voulait mourir.

Au moins 29 Israéliens et 150 Palestiniens, la plupart étant des attaquants, ont été tués pendant la dernière poussée de terrorisme et de violence ces derniers mois, qui comprend des attaques palestiniennes à la voiture bélier, au couteau et des fusillades en Israël et en Cisjordanie.

Le dirigeant du renseignement intérieur palestinien a déclaré cette semaine que l’Autorité palestinienne avait empêché 200 attaques contre des Israéliens pendant la vague actuelle de violence, qui a commencé en octobre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...