Rechercher

Un policier aurait caché une caméra dans les toilettes des femmes du commissariat

Le policier est également soupçonné d'avoir harcelé sexuellement une collègue ; il a été placé en résidence surveillée après avoir été interrogé par l'unité des enquêtes internes

Illustration : Des toilettes publiques (Crédit : Phanithi Siriwong ; iStock by Getty Images)
Illustration : Des toilettes publiques (Crédit : Phanithi Siriwong ; iStock by Getty Images)

Un officier de police, soupçonné d’avoir placé des caméras cachées dans les toilettes pour femmes du commissariat où il travaillait a été placé en détention et interrogé ; il est également soupçonné d’avoir harcelé sexuellement une collègue, a indiqué jeudi le ministère de la Justice.

L’officier a été interrogé mercredi par le Département des enquêtes internes de la police, une branche du ministère de la Justice.

Il a ensuite été assigné à résidence et n’a pas le droit d’entrer dans un commissariat de police jusqu’à la fin de l’enquête.

Outre les caméras cachées, le policier est soupçonné d’avoir harcelé sexuellement une femme qui travaillait dans son unité.

Aucun détail sur l’identité de l’officier, son grade ou l’emplacement du commissariat concerné n’a été communiqué.

La police israélienne a connu un certain nombre d’affaires de harcèlement sexuel très médiatisées ces dernières années, y compris parmi les officiers supérieurs.

Selon un récent rapport du contrôleur datant de novembre, environ 25 % des femmes effectuant leur service national obligatoire dans la police, la police des frontières et l’administration pénitentiaire déclarent avoir été victimes de harcèlement sexuel au cours de leur service.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.