Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Un programme pour les start-ups technologiques lancé par Samsung en Israël

Les start-ups choisies recevront une subvention de 50 000 dollars pour une période de six mois ; le hi-tech développé sera intégré dans les dispositifs mobiles de Samsung

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le directeur d'Open Innovation chez Samsung, Lior Yekoutieli, à gauche, avec l'équipe israélienne de recherche. (Autorisation)
Le directeur d'Open Innovation chez Samsung, Lior Yekoutieli, à gauche, avec l'équipe israélienne de recherche. (Autorisation)

Le géant hi-tech israélien Samsung cherche à intégrer des technologies innovantes développées par les start-ups et par les entreprises technologiques israéliennes dans ses dispositifs mobiles et dans ses logiciels.

Dans le cadre d’un programme technologique, Samsung financera des start-ups israéliennes choisies à hauteur d’une subvention de 50 000 dollars et leur fournira également le soutien technique de ses unités de Recherche & Développement (R&D) pendant une période de six mois.

Les start-ups israéliennes qui se porteront candidates au programme Samsung Mobile Advance (SMA) devront mettre au point un pilote démontrant leur technologie innovante et mature, et montrer comment cette dernière permettra de compléter et de différencier les produits et les logiciels du poids-lourd de la technologie.

Samsung recherche des start-ups et des entreprises technologiques dans les secteurs suivants : caméra (optiques, algorithmes, électroniques), énergie, audio, intelligence artificielle intégrée, métavers/réalité augmentée (XR), capteurs, connectivité, environnement et développement durable (critères ESG) et matériaux avancés, entre autres.

Le programme se déroulera entre juillet 2023 et février 2024. Les start-ups lauréates seront annoncées au mois de juin suite à la présentation de leur proposition POC (Preuve de concept) devant l’équipe de développement coréenne de Samsung et devant l’équipe mobile israélienne.

C’est la seconde année de ce programme en Israël, qui est aussi développé aux États-Unis, en Europe, au Canada, en Chine, au Japon et en Inde.

Le Samsung Group exploite un centre de R&D en Israël qui avait été ouvert en 2007 après l’acquisition de l’entreprise israélienne TransChip Israel Ltd. qui développait des puces pour les caméras cellulaires.

Le directeur d’Open Innovation au sein de Samsung Research Israel, Lior Yekoutieli, a expliqué que « l’un des défis à relever pour les start-ups et pour les compagnies hi-tech est de tester la faisabilité de leur technologie, de leur produit ou de leur service ».

« Nous commençons par identifier les entreprises qui ont des technologies adaptées et nous les aidons dans leur proposition de POC grâce à nos unités de R&D en Corée. Le financement du programme et le travail réalisé avec les laboratoires coréens aideront les entreprises à tailler sur mesure leur produit ou leur technologie en vue de leur intégration dans les produits Samsung, et il aidera aussi à obtenir des résultats à la pointe de la technologie », a expliqué Yekoutieli. « Si les résultats de la proposition POC sont bons, alors nous pourrons conclure un accord de partenariat technologique, avec un contrat de licence et avec des investissements effectués par le biais du fond d’investissement de Samsung et plus encore, sur la base des besoins de nos deux compagnies. »

« Nous encourageons vivement les entreprises israéliennes qualifiées à se porter candidates au programme dans la mesure où c’est une merveilleuse opportunité pour elles d’entrer par la grande porte dans une firme technologique leader dans le monde », a-t-il ajouté.

Le programme en Israël est dirigé par Samsung Research Israel (SRIL), une unité lancée pour découvrir les technologies innovantes et avancées dans l’écosystème israélien. SRIL recherche des solutions adaptées pour les divisions électroniques de Samsung au sein de l’État juif et examine les possibilités d’intégration de ce hi-tech dans les produits développés par le géant technologique. La SRIL est aussi impliquée dans les investissements dans les compagnies israéliennes par le biais du fonds d’investissement du groupe Samsung.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.