Un responsable de la sécurité de l’AP déclare que l’Europe est à blâmer pour l’attaque
Rechercher

Un responsable de la sécurité de l’AP déclare que l’Europe est à blâmer pour l’attaque

« L'Europe goûte maintenant ce que ses mains ont fabriqué », a déclaré le général Adnan Damiri

Adnan Damiri, porte-parole des forces de sécurité palestiniennes. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Adnan Damiri, porte-parole des forces de sécurité palestiniennes. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le porte-parole des services de sécurité de l’Autorité palestinienne, le général Adnan Damiri, a déclaré que les attaques à Bruxelles sont un exemple de ce que l’Europe pouvait récolter avec ce qu’il avait semé.

« Nous condamnons les actes de terrorisme partout dans le monde, nous les Arabes sont ceux qui ont été brûlés le plus par le feu de la terreur qui a été créée et exportée par l’Europe et l’Amérique », a-t-il écrit dans un message Facebook, invoquant « l’exportation du terrorisme juif en Palestine, qu’ils ont soutenu et justifié », et en sous-entendant que le terrorisme islamiste est un produit du colonialisme européen.

« Aujourd’hui », poursuit-il, « les aéroports et les places d’Europe brûlent de leur propre feu ».

Damiri a ajouté : « celui qui prépare le poison finira par le goûter. L’Europe goûte maintenant ce que ses mains ont fabriqué ».

Les Israéliens, aussi, parmi eux des ministres, ont fustigé l’Europe dans le sillage de l’attaque, affirmant qu’elle avait été trop complaisante dans sa lutte contre le radicalisme sur le continent, ainsi qu’hypocrite envers Israël et sa propre lutte contre le terrorisme palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...