Un universitaire égyptien : « Les Juifs utilisent du sang humain dans la matzah »
Rechercher

Un universitaire égyptien : « Les Juifs utilisent du sang humain dans la matzah »

Fouad AbdelWahed, professeur dans une université saoudienne, a déclaré à une chaîne de télévision que seuls les Juifs ultra-orthodoxes "extrémistes" utilisaient cette recette

Capture d'écran de la vidéo de Fouad AbdelWahed, professeur à la King Saud University, qui affirme que les Juifs utilisent du sang dans leur matzah. (YouTube)
Capture d'écran de la vidéo de Fouad AbdelWahed, professeur à la King Saud University, qui affirme que les Juifs utilisent du sang dans leur matzah. (YouTube)

Un universitaire travaillant en Arabie saoudite a raconté à un radiodiffuseur public égyptien que certains Juifs utilisaient du sang humain pour la fabrication des matzot lors de la fête de Pessah.

Fouad AbdelWahed, professeur d’hébreu égyptien à l’université du Roi Saoud à Riyad, a fait sienne cette légende antisémite multi-centenaire lors d’une interview pour l’émission « Blue Line » sur la Deuxième chaine, membre de l’Union télévisuel et radiophonique égyptien, selon le Middle East Media Research Institute (MEMRI).

Interrogé sur la provenance du sang, il a répondu : « Par Allah, je ne sais pas d’où vient le sang. Je crois que c’est comme un sacrifice de la part de certains Juifs, une sorte de don pour préparer cette mixture. »

Il a également dit que seuls les Juifs « extrémistes » faisaient cela – se référant aux Juifs ultra-orthodoxes -, et a convenu avec l’intervieweur que consommer du sang humain était malsain.

L’institut MEMRI à Washington a publié une traduction en anglais de l’interview, qui a été diffusée le 13 juin.

Le trope antisémite selon lequel les Juifs utilisent du sang pour préparer la matzah était courant en Europe au Moyen Âge et a inspiré d’innombrables fausses accusations, dont l’accusation de meurtre rituel, qui ont quelquefois dégénéré en violences.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...