Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Un vétéran tente de s’immoler, d’incendier un bâtiment du ministère de la Défense

Le ministère affirme que l'homme de 38 ans n'a pas été reconnu comme vétéran handicapé après que sa demande a été rejetée en 2012 ; il a été transporté à l'hôpital

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les premiers secouristes interviennent sur le site où un homme s'est immolé par le feu devant la municipalité d'Ashdod, le 1er mai 2022. (Crédit: Magen David Adom)
Les premiers secouristes interviennent sur le site où un homme s'est immolé par le feu devant la municipalité d'Ashdod, le 1er mai 2022. (Crédit: Magen David Adom)

Un ancien combattant de Tsahal a tenté de mettre le feu à un bureau du ministère de la Défense qui s’occupe de la réhabilitation des soldats blessés dans le nord d’Israël lundi matin, a déclaré le ministère dans un communiqué.

L’homme, âgé de 38 ans, a été légèrement blessé lors de cette tentative et transporté à l’hôpital pour y être examiné.

Le ministère a déclaré qu’il était apparemment mécontent car sa demande de reconnaissance en tant qu’ancien combattant blessé avait été rejetée en 2012.

Selon le ministère, l’homme s’est présenté aux bureaux du département de la réhabilitation à Tibériade et a versé un liquide inflammable sur l’entrée.

« Les agents de sécurité qui ont identifié l’acte ont réagi rapidement et ont pris le contrôle de l’homme en quelques secondes », a déclaré le ministère.

Selon les médias israéliens, les gardes ont aspergé l’homme avec un extincteur.

L’homme a été transporté au centre hospitalier Baruch Padeh, où il se trouve dans un bon état.

L’hôpital a déclaré que l’homme, qui « a tenté de s’immoler par le feu », subissait des examens médicaux.

Des vétérans israéliens et des anciens soldats handicapés lors d’une manifestation réclamant de meilleures aides financières et médicales aux abords de la Knesset, le 5 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’incident s’est produit quelques heures avant le début de Yom HaZikaron, la journée commémorative annuelle en Israël pour les soldats tombés au combat et les victimes du terrorisme.

Il y a deux ans, Itzik Saidyan, ancien combattant des forces de défense israéliennes, s’était immolé devant les bureaux du département de réadaptation des soldats handicapés à Petah Tikva, une affaire qui a fait grand bruit en Israël.

Saidyan, qui s’est depuis à peu près rétabli, a déclaré qu’il avait lutté pendant des années pour recevoir les soins qu’il demandait pour un trouble de stress post-traumatique qui, selon lui, découlait de son service dans l’armée israélienne.

La prise en charge des anciens combattants blessés par le ministère de la Défense a fait l’objet d’un examen minutieux dans les semaines qui ont suivi la sinistre protestation de Saidyan.

Capture d’écran de la vidéo d’un vétéran de Tsahal, Itzik Saidyan, souffrant de troubles de stress post-traumatique, qui parle de son combat. (Douzième chaîne)

Les anciens combattants et leurs défenseurs ont longtemps reproché au ministère de fournir des soins nettement insuffisants et de soumettre les candidats à une bureaucratie si alambiquée et tortueuse que nombre d’entre eux ont dû faire appel à des avocats coûteux pour les aider à naviguer dans le système.

Après l’auto-immolation de Saidyan et le tollé qu’elle a suscité, le ministère de la Défense a cherché à mettre en œuvre des réformes qu’il envisageait depuis des années mais qu’il n’avait pas eu la volonté politique de mener à bien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.