Une boutique en ligne retire des produits siglés « Zyklon B » après un tollé
Rechercher

Une boutique en ligne retire des produits siglés « Zyklon B » après un tollé

Un site australien a retiré tasses, t-shirts, étuis pour téléphones portables et cartes postales portant le nom du produit chimique utilisé par les nazis dans les chambres à gaz

Des boîtes de Zyklon B exposées à Auschwitz. (Crédit photo : CC BY Jaysmark, Flickr)
Des boîtes de Zyklon B exposées à Auschwitz. (Crédit photo : CC BY Jaysmark, Flickr)

Un fournisseur australien de produits personnalisés en ligne s’est de nouveau fait épingler, cette fois pour la vente d’articles portant le logo « Zyklon B ».

En vente sur le site Redbubble se trouvaient des tasses, des t-shirts, des étuis pour téléphones portables et des cartes postales portant le nom de Zyklon B, l’un des produits chimiques – du cyanure d’hydrogène cristallin – utilisés par les nazis pour tuer des millions de personnes dans leurs chambres à gaz des camps de la mort.

Selon le Daily Mail, les articles offensants ont été retirés du site Redbubble, qui propose actuellement 70 000 t-shirts différents à la vente.

Le journal Berliner Zeitung a révélé la nouvelle en publiant une photo des produits Zyklon B, conçus pour ressembler au logo de la marque d’hygiène dentaire Oral B.

Selon le Daily Mail, la société de design britannique ImperivmCloth a commercialisé les produits sur la plate-forme en ligne, en sous-titrant les marchandises : « Vous aussi, vous pouvez avoir l’air frais comme la menthe avec ce magnifique motif Zyklon-B. »

Un porte-parole de Redbubble a déclaré au Daily Mail que les produits Zyklon B avaient été retirés et que la plateforme œuvrait pour s’assurer que les produits offensants ne restent pas sur le site.

« En tant que marché mondial pour plus de 845 000 artistes indépendants, Redbubble s’efforce continuellement d’ajuster ses politiques et ses procédures en ce qui concerne les contenus de nature délicate », a déclaré le porte-parole. « Nous avons pris des mesures immédiates pour supprimer les œuvres en question et nous continuerons de supprimer tous les dessins ou images qui enfreignent nos directives communautaires et notre accord d’utilisation. »

Image d’une publicité pour des jupes et des coussins qui utilisent des photos du camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau qui a provoqué un scandale. (Crédit : capture d’écran Twitter)

Le mois dernier, Redbubble, qui vend des dizaines de milliers d’articles portant des slogans de toutes sortes, a été contraint de retirer des mini-jupes portant le mot arabe pour Dieu – « Allah » – après des réactions critiques sur Twitter.

Des minijupes et des sacs à main imprimés avec des images du camp de concentration d’Auschwitz en ont également été retirés récemment – à la suite d’une plainte sur Twitter du personnel du mémorial du camp de concentration d’Auschwitz en Pologne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...