Une collecte réunit 1,2 M de shekels pour les enfants d’une victime du Covid-19
Rechercher

Une collecte réunit 1,2 M de shekels pour les enfants d’une victime du Covid-19

Les organisateurs de la levée de fonds n'espéraient pas atteindre leur objectif si vite, au vu des pertes financières essuyées par les Israéliens en cette période de pandémie

Tamar Peretz-Levi, 49 ans, une veuve de Lod, est décédée du coronavirus, le 31 mars 2020. (Autorisation)
Tamar Peretz-Levi, 49 ans, une veuve de Lod, est décédée du coronavirus, le 31 mars 2020. (Autorisation)

Les Israéliens ont fait don de plus de 1,2 million de shekels mardi pour aider des jumeaux de 4 ans qui ont perdu leur mère, Tamar Peretz-Levi, des suites du Covid-19. Elle est décédée mardi matin.

La somme a été récoltée sur JGive en moins de neuf heures, selon le site Ynet. La levée de fonds avait pour objectif de rassembler 1,8 millions de shekels en un mois.

Cette initiative a été lancée par les résidents et le maire de Lod, d’où Tamar Peretz-Levi était originaire.

L’une des personnes à l’origine de la levée de fonds, Yossi Davidov, avait initialement émis des doutes quant à la possibilité d’atteindre l’objectif, au vu des pertes financières essuyées par les Israéliens, qui sont nombreux à se retrouver en congé sans solde ou sans emploi en raison de la pandémie.

« Nous avons déjà dépassé le premier million. Cette nation est inégalable ! », s’est-il exclamé au site.

Le maire de Lod, Yair Revivo, a déclaré que les sommes récoltées seront versées à une fondation qui permettra d’assurer que l’argent est exclusivement utilisé pour les enfants de Tamar Peretz-Levi. Âgée de 49 ans, elle est la plus jeune victime du Covid-19 en Israël. Elle a été enterrée dans la journée de mardi à Lod.

Son mari Shimon était décédé peu après la naissance de leurs jumeaux, d’une crise cardiaque.

« Même si nous sommes effondrés, nous nous relèverons et les élèverons avec tout l’amour du monde », a déclaré la nièce de la défunte à Ynet.

Selon l’hôpital Yitzhak Shamir, situé dans le centre d’Israël, où la mère de famille Levi était hospitalisée, elle souffrait de pathologies antérieures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...