Une délégation du Brésil en Israël pour le spray nasal anti-COVID
Rechercher

Une délégation du Brésil en Israël pour le spray nasal anti-COVID

Le ministre des Affaires étrangères Ernesto Araujo et le fils du président Bolsonaro ont notamment rencontré Benjamin Netanyahu ; ils n'auront pas à se mettre en quarantaine

Eduardo Bolsonaro, fils du président du Brésil Jair Bolsonaro, (à droite), écoute le ministre brésilien des Affaires étrangères Ernesto Araujo s'entretenir avec les journalistes après avoir rencontré le président Donald Trump à la Maison Blanche, le 30 août 2019, à Washington. (AP Photo/Evan Vucci)
Eduardo Bolsonaro, fils du président du Brésil Jair Bolsonaro, (à droite), écoute le ministre brésilien des Affaires étrangères Ernesto Araujo s'entretenir avec les journalistes après avoir rencontré le président Donald Trump à la Maison Blanche, le 30 août 2019, à Washington. (AP Photo/Evan Vucci)

Une délégation de hauts fonctionnaires du gouvernement brésilien est arrivée en Israël dimanche pour une série de réunions avec ses homologues israéliens sur les efforts déployés pour lutter contre la pandémie de coronavirus, notamment un spray nasal développé par Israël contre la COVID-19 que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a décrit comme un traitement « miracle ».

La délégation, qui se compose du ministre des Affaires étrangères Ernesto Araujo et du président de la commission des Affaires étrangères du Congrès Eduardo Bolsonaro – le fils du président brésilien Jair Bolsonaro – sera autorisée à entrer dans le pays sans devoir subir de quarantaine, malgré l’interdiction d’entrée des étrangers en Israël et la menace d’une variante brésilienne de la COVID-19.

Le site d’information Ynet a indiqué que la délégation serait confinée à son hôtel pendant toute la durée de la visite, à l’exception de ses réunions avec Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi, qui auront lieu respectivement au bureau du Premier ministre et au ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Affaires étrangères, confirmant les réunions, a déclaré que la visite se déroulerait « selon les directives du ministère de la Santé ».

Il a déclaré que la délégation rencontrera M. Netanyahu et des fonctionnaires du ministère de la Santé « afin d’examiner les moyens de coopérer sur la question de la lutte contre le coronavirus ».

Des représentants de l’hôpital Ichilov de Tel Aviv, qui est à l’origine du spray nasal EXO-CD24, devraient rencontrer les membres de la délégation dans leur hôtel après qu’une demande de visite à l’hôpital a été refusée.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...