Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Une dizaine de groupes scolaires juifs fermés en France vendredi par crainte d’attentat

Cette fermeture a eu lieu alors que les actes antisémites sont en forte recrudescence dans le pays, une semaine après les attaques terroristes du Hamas en Israël

Des policiers devant l'école Ozar Hatorah, à Toulouse, le 19 mars 2012. (Crédit : AFP/Archives Remy Gabalda)
Des policiers devant l'école Ozar Hatorah, à Toulouse, le 19 mars 2012. (Crédit : AFP/Archives Remy Gabalda)

Vendredi, Ariel Goldmann, directeur du Fonds social juif unifié, a indiqué qu’une dizaine de groupes scolaires juifs avaient été fermés le même jour en France, « généralement par inquiétude liée à leur localisation », « en raison des risques sur les trajets » des enfants jusqu’à l’école, a rapporté BFMTV.

Cette fermeture a eu lieu alors que les actes antisémites sont en forte recrudescence dans le pays, une semaine après les attaques terroristes du Hamas en Israël.

Jeudi, le Service de protection de la communauté juive (SPCJ) avait demandé aux établissements scolaires la vigilance la plus stricte, alors que le Hamas avait appelé vendredi à une « Journée de la colère ».

Avant même l’annonce de la fermeture de ces établissements vendredi, il y avait déjà un fort absentéisme des élèves, même si les enseignants étaient présents.

« Cet absentéisme est le reflet de la forte inquiétude des parents en raison des risques potentiels sur les trajets, et la manifestation de jeudi soir [contre Israël à Paris], même si limitée parce qu’interdite, a été marquée par certains slogans violents », a détaillé Ariel Goldmann à BFMTV.

Selon lui, « la sécurisation des établissements scolaires par les forces de l’ordre n’a lieu qu’aux heures d’entrée et de sortie des cours, pas durant le reste de la journée, ce qui ajoute à l’angoisse de certains parents ».

Ces écoles juives doivent désormais rouvrir et fonctionner normalement cette semaine.

Vendredi, un professeur a été tué à Arras (Pas-de-Calais) par un terroriste islamiste tchétchène de 20 ans.

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé ce samedi qu’il y avait eu 189 actes antisémites recensés sur le territoire français depuis l’attaque d’Israël par le Hamas samedi dernier, et 65 interpellations en lien avec des actes de cette nature.

« 189 actes antisémites sont relevés depuis samedi dernier et également 2 449 signalements à la plateforme Pharos en lien avec l’apologie du terrorisme ou des propos antisémites sur internet », a déclaré M. Darmanin lors d’une conférence de presse au ministère de l’Intérieur.

Parmi ces faits : des inscriptions, comme « des croix gammées, des ‘morts aux Juifs’, des appels à l’intifada ». Mais aussi « des actes encore plus graves, des gens arrêtés à l’entrée d’une école ou d’une synagogue avec une arme blanche, un drone qu’on a vu voler à l’intérieur d’un lieu cultuel juif », a indiqué le ministre sur France inter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.