Une écolière convoquée par la direction pour avoir demandé l’arrêt du salut nazi
Rechercher

Une écolière convoquée par la direction pour avoir demandé l’arrêt du salut nazi

La fillette du Tenessee a pris position après que ses camarades ont fait le salut nazi et qu'on lui a dit de "ne pas s'en mêler"

Keith Jacks Gamble affirme que sa fille a été marginalisée poura voir demandé à ses camarades de ne pas faire le salut hitlérien à l'école. (Crédit : Keith Jacks Gamble/Twitter)
Keith Jacks Gamble affirme que sa fille a été marginalisée poura voir demandé à ses camarades de ne pas faire le salut hitlérien à l'école. (Crédit : Keith Jacks Gamble/Twitter)

Une écolière de 11 ans, du Tennessee, qui avait demandé à ses camarades de classe d’arrêter de faire le salut nazi, a été convoquée au bureau de la direction, selon un tweet de son père qui appelait le public à exprimer à sa fille des messages de soutien.

Keith Jacks Gamble, directeur du département d’Economie et de finances à l’université de Murfreeboro, à Middle Tennessee, a publié son appel mardi.

M. Gamble a déclaré qu’un élève de la McFadden School of Excellence de Murfreesboro a été chargé d’incarner Hitler pour un projet d’histoire et de faire le salut nazi « Sieg Heil ». Après que les élèves ont commencé à reproduire ce geste à l’école, sa fille leur a dit, de façon privée, que ce n’était pas une bonne chose.

Lors de la dernière répétition pour le projet, les élèves ont réalisé le salut hitlérien et la fille de l’universitaire a crié « Arrêtez, baissez les mains ! ». Elle a été exclue de la pièce pour « manque de respect », selon l’historique publié par son père sur Twitter. Elle a ensuite été envoyée au bureau de la direction.

« A chaque fois, ma fille a pris position, même si un enseignant lui disait de ‘ne pas se mêler’. Elle a été harcelée par ses camarades et visée par des saluts nazis, alors elle se sent assez seule à l’école », a tweeté Keith Jacks Gamble.

Les captures d’écran montrent qu’un enseignant avait dit à la femme de ce dernier que leur fille avait eu « une plateforme pour exprimer ses préoccupations et partager avec ses pairs son ressenti, puis il lui a été demandé de ne pas s’exprimer à nouveau ».

James Evans, un porte-parole des écoles du comté de Rutherford, a déclaré dans un communiqué adressé à BuzzFeed News mardi que « l’élève n’a pas été sanctionnée ni punie d’une quelconque manière pour ses craintes ou ses actions. En réalité, l’école admet que le comportement des élèves était parfaitement déplacé ».

Elle a été sortie de la pièce pour qu’elle se calme, a indiqué le rectorat.

James Evans a également déclaré à BuzzFeed que l’école avait décidé de ne pas inclure Hitler ni le salut nazi dans les prochains projets.

Durant la cérémonie de remise des prix pour ce projet, plusieurs élèves ont fait le salut nazi quand celui qui a incarné Hitler est venu récupérer son prix, sans être réprimandés. Quand est venu le tour de la fille de M. Gamble, elle a appelé les parents à expliquer à leurs enfants pourquoi il ne fallait pas faire ce geste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...