Une entreprise du Texas perd un contrat pour s’être moqué des Juifs et des Mexicains
Rechercher

Une entreprise du Texas perd un contrat pour s’être moqué des Juifs et des Mexicains

Dans un post publié sur Facebook, l'entreprise a fait savoir que ses prix seront augmentés parce que 'ce n'est pas le Mexique', demandant à ses clients de ne pas 'marchander comme des Juifs'

Lori Tenery, de Fort Worth Kayak Adventures, et sa fille présentent des excuses pour un post Facebook considéré comme raciste et antisémite à  Forth Worth, au Texas, le 16 juin 2017 (Capture d'écranJ)
Lori Tenery, de Fort Worth Kayak Adventures, et sa fille présentent des excuses pour un post Facebook considéré comme raciste et antisémite à Forth Worth, au Texas, le 16 juin 2017 (Capture d'écranJ)

La ville de Fort Worth, au Texas, a mis un terme au lien qui l’unissait à une entreprise de location de Kayaks qui a posté des messages sur Facebook tournant en dérision les femmes blanches, les Juifs et le Mexique.

Fort Worth Kayak Adventures, une entreprise qui loue des kayaks dans le centre naturel de Fort Worth, a rédigé son post offensant sur Facebook alors qu’elle tentait d’expliquer pourquoi elle avait dû récemment doubler ses prix, a annoncé NBC 5.

Une publication sur Facebook disaitt ainsi que : « A vous toutes, les fauchées blanches haineuses et madame je-sais-tout et aux trolls Facebook qui pensent qu’ils vont nous marchander comme des Juifs »… Après les plaintes soumises par des lecteurs outrés, les propriétaires ont supprimé les parties du post les plus offensantes mais ont ajouté : « Le prix est gravé dans la pierre, alors arrêtez de perdre votre temps. On n’est PAS au Mexique ».

Les propriétaires ont présenté leurs excuses au cours d’une interview diffusée le 16 juin sur NBC 5.

« Nous sommes véritablement, véritablement désolés pour tout ce qui a été dit », a expliqué Lori Tenery, qui dirige l’affaire aux côtés de son mari – qui est Juif selon elle – et leur fille. « J’espère que vous trouverez dans vos coeurs la force de nous pardonner et de nous donner une chance encore de nous rattraper ».

Sa fille âgée de 17 ans a elle aussi demandé pardon.

« Je peux complètement comprendre pourquoi les gens sont en colère et je leur présente des excuses publiquement », a dit l’adolescente. « En parlant du Mexique, cela se référait au prix, pas aux gens ».

Mercredi, une publication parue sur la page Facebook de Fort Worth a fait savoir que la ville « est en train de mettre un terme à l’accord » qu’elle avait passé avec l’entreprise de location de kayaks. La municipalité a fait savoir que l’entreprise utilisait le centre naturel de l’endroit en échange d’un partage de ses bénéfices.

The City of Fort Worth is in the process of terminating our agreement with Fort Worth Kayak Rentals. The City is…

Posted by Fort Worth City Hall (City of Fort Worth) on Wednesday, 21 June 2017

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...