Une étudiante israélienne en doctorat mortellement poignardée à Chicago
Rechercher

Une étudiante israélienne en doctorat mortellement poignardée à Chicago

Anat Kimchi, qui faisait ses études à l'université du Maryland, a été tuée pendant une visite de la ville, dans le quartier Loop ; aucune arrestation pour le moment

Photo d'illustration : La police dans une rue de Chicago sur les lieux d'une fusillade mortelle dans le South Side de la ville, le 15 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Teresa Crawford)
Photo d'illustration : La police dans une rue de Chicago sur les lieux d'une fusillade mortelle dans le South Side de la ville, le 15 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Teresa Crawford)

Une étudiante israélienne en doctorat à l’université du Maryland a été mortellement poignardé, ce week-end, alors qu’elle visitait Chicago.

Anat Kimchi, 31 ans, a été poignardée samedi alors qu’elle se promenait dans le quartier Loop de la ville. Sa mort a été prononcée un peu plus tard, alors qu’elle avait été évacuée dans un hôpital local.

Aucun suspect n’avait encore été arrêté mercredi.

La police a indiqué croire que la jeune femme a été tué par un sans-abri, en remarquant que l’agression meurtrière avait eu lieu à côté d’un campement accueillant des personnes sans domicile fixe.

« Nous pensons qu’il s’agit probablement d’un sans-abri qui s’était caché dans les buissons, qui en est sorti pour commettre ce crime odieux », a déclaré le responsable de police David Brown – des propos qui ont été retransmis par la chaîne locale Fox.

Kimchi se trouvait à Chicago pour rendre visite à des amis, a fait savoir le Chicago Sun Times, citant la famille.

Kimchi, qui faisait des études de criminologie et de justice criminelle, était née en Israël et était partie s’installer avec sa famille il y a deux décennies environ aux États-Unis, selon le site d’information Ynet.

« L’université du Maryland pleure la perte d’Anat Kimchi, une jeune et brillante étudiante. Nous présentons nos condoléances à ses amis et à sa famille en ces moments difficiles », a indiqué l’école dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...