Une ex-ministre du Likud : Il n’y a plus de Likud, il y a un parti Netanyahu
Rechercher

Une ex-ministre du Likud : Il n’y a plus de Likud, il y a un parti Netanyahu

Limor Livnat a fortement critiqué la dissolution de la Knesset seulement sept semaines après les dernières élections

Limor Livnat s'exprimant à la Knesset le 28 juillet 2014.  (Crédit photo : Hadas Parush/Flash90)
Limor Livnat s'exprimant à la Knesset le 28 juillet 2014. (Crédit photo : Hadas Parush/Flash90)

L’ancienne ministre du Likud Limor Livnat, qui a servi comme députée du Likud pendant plus de 20 ans, a critiqué le parti pour avoir dissous le Parlement, déclarant qu’il était devenu un mouvement seulement dédié au Premier ministre Netanyahu.

Mercredi soir, la 21ème Knesset a voté sa propre dissolution, seulement sept semaines après les dernières élections le 9 avril. Netanyahu n’a pas réussi à former une majorité de coalition dans les 42 jours qui lui étaient impartis pour le faire et il a décidé de dissoudre plutôt que de courir le risque de perdre son poste de Premier ministre, fixant de nouvelles élections au 17 septembre.

Livnat, qui pendant sa carrière a occupé plusieurs positions importantes, y compris des passages au ministère de l’Education et à la Culture et au Sport, s’est exprimée à la radio publique Kan après le vote à la Knesset du projet de loi de dissolution soutenu par le Likud.

« Le Likud n’existe plus, il y a [seulement] le parti Netanyahu », a affirmé Livnat qui a également critiqué les nouvelles élections comme le « sommet de la politique israélienne ».

Plus tôt ce mois, Dan Meridor et Benny Begin, tous les deux anciens ministres et élus du parti du Likud, ont aussi critiqué la direction dans laquelle Netanyahu a conduit le parti.

Livnat a annoncé en décembre 2014 qu’elle quittait la politique. Deux semaines plus tôt, Livnat, à l’époque ministre de la Culture et des sports, avait évité de participer à une réunion du cabinet qui approuvait la première version de la loi controversée définissant Israël comme un Etat juif. La semaine suivante, elle a regretté dans un entretien donné à la Radio de l’Armée que le Likud n’était « pas le Likud ancien », et qu’il était allé vers la droite.

En 1997, Livnat a mené une initiative au comité central du Likud pour renverser Netanyahu de son poste de chef du parti. Les relations entre les deux ont eu des hauts et des bas, et Livnat a servi comme ministre de la Culture et des sports sous le gouvernement Netanyahu en 2009 et à nouveau en 2013.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...