Une femme décède d’une allergie à la crème glacée dans un restaurant de viande
Rechercher

Une femme décède d’une allergie à la crème glacée dans un restaurant de viande

La police a fermé un restaurant casher à Rosh Pina et arrêté 5 employés soupçonnés d'homicide par négligence ; un employé dit qu'il avait pensé acheter un dessert non-laitier

Illustration : une ambulance devant l'hôtel Dan à Jérusalem, transformé en installation de quarantaine, le 13 avril 2020. (Yossi Zamir / Flash90)
Illustration : une ambulance devant l'hôtel Dan à Jérusalem, transformé en installation de quarantaine, le 13 avril 2020. (Yossi Zamir / Flash90)

Une femme de 23 ans, allergique au lait, est décédée mercredi soir après qu’on lui a servi de la crème glacée au lait dans un restaurant casher de viande dans le nord d’Israël.

Les restaurants casher servent généralement soit des produits à base de viande soit des produits laitiers, mais jamais les deux.

La police a ouvert une enquête sur l’incident, fermé le restaurant de la ville de Rosh Pina et arrêté cinq employés, dont le propriétaire et le chef, soupçonnés d’homicide par négligence. Les suspects ont été remis en résidence surveillée après que les forces de l’ordre ont déterminé qu’ils n’avaient pas agi intentionnellement.

La victime est Osher Deri, originaire de la ville voisine de Hatzor Haglilit.

Deri a été transportée au centre médical Ziv de Safed après s’être sentie mal après avoir mangé son dessert. Les médecins ont été contraints de déclarer sa mort peu après son arrivée.

Une enquête initiale a révélé que la victime avait commandé de la glace, en supposant qu’elle était parvée (dépourvue de produits laitiers et de viande) car un restaurant casher ne peut pas servir de produits laitiers et de la viande.

Le chef, 19 ans, avait remarqué plus tôt qu’ils n’avaient plus de glace et avait demandé à un collègue de courir en acheter au magasin. Cependant, l’employé aurait par erreur acheté de la crème glacée à base de lait.

La victime n’avait pas sur elle son injection d’épinéphrine lorsque sa réaction allergique s’est produite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...