Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Une initiative technologique, soutenue par Google, crée 400 emplois dans le Neguev

Avec un investissement de 15 M de shekels, l'initiative contribuera à la réhabilitation des communautés frontalières de Gaza transformera l'ouest du Neguev en un centre high-tech

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

La scène où une roquette tirée depuis la bande de Gaza a touché et causé des dégâts, dans la ville de Sderot, dans le sud du pays, le 24 octobre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La scène où une roquette tirée depuis la bande de Gaza a touché et causé des dégâts, dans la ville de Sderot, dans le sud du pays, le 24 octobre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Alors qu’Israël s’interroge sur la manière de réhabiliter les communautés ravagées du sud du pays à la suite de l’attaque dévastatrice du groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre, un groupe de géants mondiaux de la haute technologie, dont Google et Nvidia, ainsi que des licornes locales unissent leurs forces pour créer des centaines d’emplois technologiques dans les villes frontalières de Gaza, touchées par la guerre, dans le Neguev occidental.

Dirigé par Place-IL, une entreprise de high-tech à vocation sociale soutenue par des entreprises technologiques israéliennes et internationales, et travaillant avec les municipalités locales, notamment les villes de Sderot et Ofakim, le projet vise à créer 400 nouveaux emplois technologiques dans le Neguev occidental au cours des trois prochaines années et à encourager les entreprises technologiques à s’y implanter. Dans le cadre de ce projet de 15 millions de shekels, un pôle d’emplois de high-tech est mis en place à Sderot pour aider les habitants du Neguev occidental à s’intégrer dans l’industrie technologique.

« La haute technologie en Israël jouera un rôle clé dans la réhabilitation du Neguev occidental », a déclaré Idan Tendler, co-fondateur et président de Place-IL. « Outre des conditions de sécurité adéquates, la création d’emplois – en particulier dans le secteur des hautes technologies – est un pilier important. »

« La présence locale que les entreprises de haute technologie ont créée dans le Neguev occidental et les nouvelles possibilités d’emploi sont cruciales pour renforcer la résilience et la sécurité de la population, a ajouté Tendler.

Parmi les entreprises technologiques qui ont rejoint le projet pour le Neguev occidental figurent Nvidia, Palo Alto Networks, Armis, Cisco, SalesForce, Hibob, Bizzabo, SciPlay, Axonius Cadence et Imperva.

L’équipe de Place-IL, une entreprise high-tech à impact social. (Autorisation)

Le programme vise à recruter des employés qui vivent dans le Neguev occidental ou qui ont été évacués de cette région, et qui occuperont des postes dans les domaines du développement, des données ou de l’assistance au sein d’entreprises technologiques. Pour cette initiative, Place-IL utilisera son système d’identification, de sélection et de placement basé sur la technologie pour aider à embaucher des talents locaux de la région sud en collaboration avec son réseau de bénévoles, qui comprend des entrepreneurs, des PDG, des directeurs techniques, des chefs d’équipes de développement et des membres du personnel des ressources humaines de grandes entreprises technologiques.

Les candidats potentiels seront des diplômés des institutions académiques locales, telles que l’Université Ben Gurion, le Collège Sapir, le Collège Sammy Shamoon d’Ashdod et le Collège Ashkelon, qui n’ont pas encore acquis d’expérience professionnelle pratique.

À la fin du processus de sélection et d’évaluation, les candidats sélectionnés commenceront par un programme de stage rémunéré de six mois afin d’acquérir de l’expérience et de sécuriser leur intégration dans l’industrie.

« Nous sommes heureux de participer à l’initiative de Place-IL visant à soutenir la croissance et la prospérité de l’écosystème technologique dans le sud d’Israël en ces temps difficiles – partout où il y a des talents, nous serons là », a déclaré Amit Krig, directeur du site R&D de Nvidia Israël.

« En tant que l’un des plus grands employeurs high-tech de la périphérie d’Israël, nous regardons de près la richesse des talents dans la région ,et nous pensons que le potentiel est encore plus grand. »

Selon une enquête menée par Place-IL, basée sur des données du Bureau central des statistiques (CBS) et du monde universitaire, il y a plus de 3 000 diplômés avec des diplômes pertinents, notamment des ingénieurs pratiques, vivant dans le Neguev occidental, qui sont entrés sur le marché du travail au cours des trois dernières années et qui peuvent être intégrés dans les professions de base de l’industrie de la technologie.

« Une fois qu’il y aura une masse critique de talents locaux, l’idée est que les entreprises rassemblent des équipes de développement organique ou de soutien dans le sud, formant ainsi des hubs ou des sites distants », a expliqué Tendler.

« Bien entendu, cela s’inscrira dans le cadre d’un projet plus vaste formulé par le secteur technologique et le gouvernement visant à déclarer le Neguev occidental zone de priorité nationale et à encourager les gens à y vivre. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.