Rechercher

Une rare fourchette ancienne retrouvée par une fillette près du lac de Tibériade

Les familles israéliennes qui ont participé aux fouilles entreprises dans le vieux village de Korazim ont aussi découvert une boucle d'oreille sophistiquée

Une ancienne rare fourchette en bronze retrouvée au parc national de Korazim, qui serait de la période talmudique. ( (Crédit : Ahia Cohen-Tavor/Autorité de la nature et des parcs)
Une ancienne rare fourchette en bronze retrouvée au parc national de Korazim, qui serait de la période talmudique. ( (Crédit : Ahia Cohen-Tavor/Autorité de la nature et des parcs)

Une boucle d’oreille sophistiquée et une fourchette en bronze très rare ont été récemment découverts sur le site d’un village juif antique situé aux abords du lac de Tibériade, où des fouilles sont actuellement en cours.

Ces découvertes ont été faites par des civils au sein du parc national de Korazim, qui est situé à quelques kilomètres au nord du lac. Ce parc accueille les vestiges d’une ville juive vieille d’environ 1500 ans, qui date de la période talmudique.

Ces dernières années, le parc a organisé des fouilles ouvertes au public israélien dans le village et de nombreuses familles sont venues spécifiquement travailler sur les vestiges d’un immeuble résidentiel pendant les vacances de Pessah.

« Une fillette présente m’a appelé et elle m’a dit qu’elle avait trouvé quelque chose d’intéressant », explique Ahia Cohen-Tavor, qui supervise le travail des bénévoles. « Je ne savais pas à quoi m’attendre parce que les surprises peuvent être nombreuses lors de fouilles. En revanche, je ne m’attendais pas du tout à ça : une fourchette ! Jamais je n’avais vu une fourchette découverte ainsi lors de fouilles ou dans les comptes-rendus faits par les archéologues. Parfois, on trouve des couteaux en fer mais les ustensiles restent en général très rares. »

Selon Cohen-Tavor, les archéologues estiment que cela s’explique par le fait que les ustensiles les plus utilisés étaient les cuillères en bois, qui n’ont pas survécu.

« J’ai demandé à d’autres archéologues et jamais ils n’ont trouvé de fourchette, eux non plus », poursuit-il.

Des gens visitent le parc national de Korazim, qui accueille un village antique qui serait de la période talmudique. (Crédit : Ahia Cohen-Tavor/Autorité de la nature et des parcs)

Il a ajouté que la fourchette avait été décorée grâce à une technique sophistiquée qui indiquait sa valeur.

« En continuant à fouiller les vestiges de cette pièce précisément, nous allons tenter de comprendre comment elle était utilisée et comment la fourchette a été retrouvée spécifiquement ici », explique-t-il.

Une boucle d’oreille a aussi été retrouvée sur le site, ainsi que des morceaux de poterie, des récipients en verre et des restes d’animaux élevés par les habitants.

Une ancienne boucle d’oreille retrouvée au parc national de Korazim, qui serait de la période talmudique. (Crédit : Ahia Cohen-Tavor/Autorité de la nature et des parcs)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...