Une responsable politique belge suscite la polémique après une quenelle
Rechercher

Une responsable politique belge suscite la polémique après une quenelle

La vidéo a été tournée il y a sept ans, alors qu’elle était humoriste, explique aujourd’hui Sihame Haddioui, échevine de l’Egalité des chances du parti Ecolo Groen

Sihame Haddioui, échevine de l’Egalité des chances du parti Ecolo Groen. (Capture d’écran : Sihame Haddioui / Twitter)
Sihame Haddioui, échevine de l’Egalité des chances du parti Ecolo Groen. (Capture d’écran : Sihame Haddioui / Twitter)

Selon une information du quotidien belge Le Soir, la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA) a réclamé la démission de Sihame Haddioui, échevine de la Culture et de l’Egalité des chances de la ville de Schaerbeek – poste équivalent à un conseiller régional en Belgique.

La demande fait suite à la découverte d’une vidéo « humoristique » tournée il y a sept ans, dans laquelle l’élue belge du parti Ecolo Groen effectue une « quenelle, » un geste antisémite créé et popularisé par le Français Dieudonné.

Tandis que son parti la soutient, Sihame Haddioui évoque un sketch, « une parodie de A à Z. »

« L’objectif était d’imiter des garçons qui se faisaient des clashs interposés par vidéo, » a-t-elle expliqué au micro de la radio belge RTL. « Non, je ne suis pas antisémite, ni avant ni maintenant. Au contraire, je combats l’antisémitisme au quotidien et même avant d’avoir été élue, » a-t-elle expliqué, jugeant qu’il n’y avait « aucun sens politique derrière ce geste. »

En février dernier, l’Unia, le centre pour l’égalité des chances, avait révélé que la Belgique, comme la France, était sujette à une hausse des actes antisémites.

Selon le site antisemitisme.be, 81 cas d’antisémitisme ont été signalés en Belgique en 2018, contre 35 en 2017 et 109 en 2014 – des chiffres qui fluctueraient au rythme du conflit israélo-palestinien. « Avant 2000, on pouvait compter sur les doigts d’une main le nombre d’incidents antisémites en Belgique, » expliquait au journal L’Echo Joël Rubinfeld, président de la LBCA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...