Une ruche impressionnante découverte dans les stores d’une maison d’un kibboutz
Rechercher

Une ruche impressionnante découverte dans les stores d’une maison d’un kibboutz

Les habitants de la maison de la vallée du Jourdain n'en savaient rien, mais des voisins vigilants ont appelé un apiculteur qui a déplacé la ruche contenant 16 kilos de miel

Illustration. Abeilles. (Crédit: Nati Shohat/Flash90)
Illustration. Abeilles. (Crédit: Nati Shohat/Flash90)

Un apiculteur envoyé dans un kibboutz de la vallée du Jourdain la semaine dernière a trouvé une immense ruche dans un endroit peu probable : le coffre renfermant les stores d’une maison.

Plus surprenant encore, les résidents de la maison où la ruche a été trouvée n’avaient même pas remarqué les abeilles butineuses dans la boîte située au-dessus d’une fenêtre où sont stockés les stores enroulés.

Ce sont les voisins de la famille qui ont appelé l’apiculteur après avoir remarqué une présence massive d’abeilles à l’extérieur de la maison située dans le Conseil régional d’Emek Hayarden.

Une ruche située dans un store d’une maison d’un kibboutz de la vallée du Jourdain. (Capture écran/Douzième chaîne)

Yoash Sadeh, qui dirige les ruchers du kibboutz Afikim voisin, a rapidement repéré la ruche et a commencé à transférer la grande ruche à un endroit plus approprié – un processus qui a pris deux jours en raison de la taille de la ruche, qui avait produit 16 kilos de miel.

« Pendant des années, les abeilles ont souffert de problèmes de morbidité et de réduction d’espace ainsi que d’une utilisation accrue de pesticides – qui ont tous causé la disparition de nombreuses ruches », a indiqué Yoash Sadeh à la Douzième chaîne.

Il a souligné l’importance de sauver ces abeilles et de transférer leurs ruches vers des climats plus appropriés plutôt que de simplement utiliser des pesticides.

« En Israël, il y a une grande conscience de l’importance de l’abeille, et il faut garder à l’esprit qu’elle est essentielle pour toutes les cultures agricoles », a ajouté l’apiculteur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...