Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Une synagogue arménienne vandalisée, les liens Israël-Azerbaïdjan mis en cause

"Les Juifs sont les ennemis jurés de l'État arménien", est il écrit dans un texte qui a circulé après que de la peinture rouge a été versée sur l'unique centre juif d'Erevan

De la peinture rouge visible sur la façade de la synagogue Mordechay Navi à la suite d'un incident antisémite présumé, à Erevan, en Arménie, le 3 octobre 2023. (Crédit : CER)
De la peinture rouge visible sur la façade de la synagogue Mordechay Navi à la suite d'un incident antisémite présumé, à Erevan, en Arménie, le 3 octobre 2023. (Crédit : CER)

Des individus non identifiés ont versé de la peinture rouge sur la façade d’une synagogue en Arménie lors d’une attaque qui semble être liée aux ventes d’armes israéliennes à l’Azerbaïdjan.

Suite à l’incident survenu mardi devant la synagogue Mordechay Navi à Erevan, en Arménie, un texte a commencé à circuler sur des pages pro-arméniennes, sur les réseaux sociaux, décrivant l’incident comme des représailles à la vente par Israël de drones et d’autres armes à l’Azerbaïdjan et à la récente critique par des dizaines de rabbins de la rhétorique utilisée par les responsables arméniens, qui ont comparé les actions de l’Azerbaïdjan contre les troupes et les civils arméniens et la Shoah.

« Le vandalisme du Centre juif mondial en Arménie est affligeant », a déploré mercredi le rabbin Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins européens, dans un communiqué. « La communauté juive d’Arménie n’est pas partie prenante au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan », a-t-il ajouté.

Dans le texte antisémite qui a circulé sur les chaînes pro-arméniennes, les auteurs ont écrit : « Les Juifs sont les ennemis de la nation arménienne, complices des crimes turcs et du régime d’Aliyev, tachés du sang de la République d’Arménie et de l’Artsakh. » Ilham Aliyev est le président de l’Azerbaïdjan. Artsakh est le nom du gouvernement pro-arménien de la région contestée du Haut-Karabakh, dont l’Azerbaïdjan s’est emparé le mois dernier lors d’une opération militaire.

Le rabbin Pinchas Goldschmidt assistant à la remise du Breakthrough Prize 2017 au centre de recherche Ames de la NASA à Mountain View, en Californie, le 4 décembre 2016. (Crédit : Kimberly White/Getty Images North America/AFP)

« L’État juif fournit des armes au régime criminel d’Aliyev et les Juifs d’Amérique et d’Europe le soutiennent activement. La Turquie, le régime d’Aliyev et les Juifs sont les ennemis jurés de l’État et du peuple arméniens », peut-on également lire dans le texte.

Israël achète une part importante de son pétrole à l’Azerbaïdjan, pays à majorité musulmane qui partage une frontière avec l’Iran. Il vend également des drones et d’autres armes de pointe à l’Azerbaïdjan.

Le texte antisémite fait également référence à une lettre récemment co-signée par des dizaines de rabbins, dont de nombreux membres du mouvement Habad Loubavitch, qui ont critiqué le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan pour avoir assimilé les actions de l’Azerbaïdjan à celles des nazis pendant la Shoah. Des propos qui minimisent les « terribles souffrances endurées par les victimes de l’horrible Shoah et par le peuple juif dans son ensemble », ont écrit les rabbins.

« Si les rabbins juifs des États-Unis et d’Europe continuent à soutenir le régime d’Aliyev, nous continuerons à brûler leurs synagogues dans d’autres pays. Chaque rabbin sera une cible pour nous. Aucun juif israélien ne se sentira en sécurité dans ces pays », est-il écrit dans le texte qui circule sur les chaînes pro-arméniennes.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, serrant la main du président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliyev, à Bakou, en Azerbaïdjan, le 13 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/IMoD)

Le centre religieux juif Mordechay Navi est la seule synagogue d’Erevan, où vivent plusieurs centaines de Juifs.

Dans sa déclaration, Goldschmidt a appelé le président arménien Vahagn Garniki Khachaturyan à « condamner cet acte odieux », en référence à l’acte de vandalisme. « Le gouvernement arménien doit renforcer la sécurité autour de la communauté juive et poursuivre les responsables de cet acte antisémite », a écrit Goldschmidt.

« Je suis solidaire de la communauté juive d’Arménie et je prie pour qu’elle continue à célébrer la fête de Souccot et à mener ses nombreuses activités », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.