Rechercher

US : Le directeur d’une yeshiva démissionne après des allégations d’abus sexuels

Le rabbin Shlomo Adelman a quitté son poste quelques semaines après sa réintégration, après la révélation d'allégations d'abus sexuels sur un mineur dans les années 1990

Le rabbin Shlomo Adelman, qui a démissionné brusquement de son poste de chef d'établissement à la Torah Academy of Bergen County. (Crédit : Adelman via le site de la TABC ; Google Maps via JTA)
Le rabbin Shlomo Adelman, qui a démissionné brusquement de son poste de chef d'établissement à la Torah Academy of Bergen County. (Crédit : Adelman via le site de la TABC ; Google Maps via JTA)

JTA – Le rabbin Shlomo Adelman venait de reprendre son poste à la tête d’une yeshiva moderne orthodoxe du New Jersey en octobre, quelques semaines seulement après avoir été mis en congé suite à une allégation selon laquelle il aurait fait subir des attouchements à un pensionnaire d’un camp de vacances plusieurs décennies auparavant.

C’est donc avec surprise que les parents de la Torah Academy of Bergen County (TABC) ont reçu mercredi matin un courriel annonçant la démission d’Adelman de son poste de directeur de l’école, avec effet immédiat.

L’e-mail, qui provenait du conseil d’administration de l’école et comprenait une longue note d’Adelman, n’abordait pas directement les allégations ou l’enquête que l’école a déclaré avoir menée avant de réintégrer Adelman.

« Malheureusement, au cours des six derniers mois, en raison de problèmes dans ma vie personnelle, je n’ai pas été en mesure de consacrer toute mon attention à mes fonctions à la TABC », écrit Adelman dans sa lettre. « Les étudiants et les parents de la TABC méritent un chef d’établissement qui ne soit pas distrait par des problèmes extérieurs et, à l’heure actuelle, je ne peux pas m’engager à temps plein comme l’exige le poste et comme le mérite la Yeshiva. »

Une capture d’écran de l’email a été partagée par Asher Lovy, un défenseur des victimes d’abus sexuels au sein de la communauté orthodoxe.

Adelman avait été mis en congé payé en septembre suite aux révélations publiques qu’un procès avait été intenté contre lui en juillet 2021 pour abus sexuel sur enfant plus de 30 ans auparavant.

Selon le procès, Adelman a été accusé d’avoir abusé de Joseph Kastner au Camp Rogen Avraham dans le nord de l’État de New York en 1990. Selon le procès, Adelman était un moniteur dans un bungalow près de celui de Kastner.

Le procès a été intenté en vertu de la loi sur les enfants victimes de l’État de New York, qui a rouvert le délai de prescription pour permettre aux victimes d’abus sexuels de poursuivre leurs agresseurs présumés. Les détails de ce procès et d’autres procès ont attiré l’attention après la fin du délai de prescription en août.

Des tracts ‘Nous croyons les victimes’ placés dans les boîtes aux lettres d’un immeuble de résidents haredi le 31 décembre 2021. (Autorisation)

Par l’intermédiaire de son avocat, Adelman a nié les allégations contenues dans le procès. L’école l’a mis en congé pour le début de l’année scolaire pendant qu’un cabinet d’avocats qu’elle avait recruté pour mener une enquête terminait son travail.

L’école a réintégré Adelman à son poste en octobre. C’était après « la conclusion d’une enquête approfondie et indépendante » et « la consultation d’un conseil et d’un panel composé d’un érudit rabbinique local très respecté et d’experts connus dans les domaines de la santé mentale et du bien-être de l’enfant », a écrit Azi Mandel, le président du conseil d’administration de l’école, dans un courriel adressé aux parents à l’époque, et cité par le Jewish Standard.

Ces derniers mois, l’attention portée à la manière dont les allégations d’abus sont traitées dans les communautés orthodoxes n’a fait que croître, avec la réponse à une enquête du quotidien israélien Haaretz qui a porté des accusations contre Chaim Walder, un auteur populaire de livres pour enfants haredi. Après qu’un libraire de Brooklyn a annoncé qu’il ne vendrait plus les œuvres de Walder, plusieurs actions contre lui a suivi. Walder s’est suicidé le mois dernier.

La réponse aux allégations contre Walder a amené Lovy et d’autres personnes à se demander si la tendance dans certaines parties du monde orthodoxe à minimiser ou à ignorer les allégations d’abus sexuels pourrait changer.

Chaim Walder in 2011 (Crédit : CC BY-SA Yoninah/Wikimedia Commons)

Adelman a été nommé directeur de l’école de la Torah Academy of Bergen County, connue sous le nom de TABC, en 2020. Il a précédemment dirigé une école juive à Long Island et a travaillé dans des écoles juives au Texas.

La biographie d’Adelman ne figurait plus sur le site Web de l’école en date de mercredi matin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...