Rechercher

USA : Josh Shapiro, candidat au poste de gouverneur, vante les valeurs du Shabbat

Dans une pub télévisée, le procureur-général de Pennsylvanie dit accorder une grande importance aux dîners du vendredi chez lui : "La famille et la foi sont mes ancrages"

JTA — Le premier clip de campagne de Josh Shapiro, procureur-général de Pennsylvanie qui brigue le poste de gouverneur, a été diffusé pour la toute première fois mardi sur les chaînes de l’état. Dans la séquence, il mentionne avant toute autre chose son attachement au Shabbat juif.

« Que ma journée commence ici à Bloomsburg, à Uniontown ou n’importe où ailleurs en Pennsylvania, je rentre toujours chez moi, le vendredi soir, pour le dîner du Shabbat parce que la famille et la foi sont mes ancrages », explique Shapiro, la caméra s’approchant de deux hallot cachées sous un tissu sur la table du foyer familial.

La Pennsylvanie est un swing state – un état pivot – qui a été remporté de peu par Joe Biden lors des élections présidentielles américaines. Les Démocrates remportent de bons résultats dans les deux métropoles majeures, Philadelphie et Pittsburgh mais, pour pouvoir gagner, ils doivent aussi en appeler aux valeurs conservatrices des habitants du centre de l’état – et c’est là, espère Shapiro, que ses propos sur la famille et sur la religion seront le mieux entendus.

Ce procureur-général dont c’est le premier mandat est le seul démocrate se présentant à la nomination, tandis que neuf républicains se battent pour être nominés par leur parti dans la course au poste.

Shapiro, 48 ans, était devenu célèbre en 2020 en résistant aux initiatives prises par l’ex-président Donald Trump et par ses alliés républicains pour interrompre le décompte des voix lors du scrutin présidentiel et pour l’annuler. Trump, qui avait gagné la Pennsylvanie en 2016, avait perdu l’état en 2020 et il avait lancé des poursuites en justice, mettant en cause le décompte des bulletins.

Shapiro s’était également uni à au moins quarante plaintes déposées par des procureurs-généraux démocrates contre les politiques mises en œuvre par l’administration Trump – des dossiers qui avaient été souvent perdus devant la justice. Il avait par ailleurs dirigé une enquête, en 2018, consacrée à des violences exercées sur des mineurs au sein de l’église catholique romaine de l’état, des affaires qui avaient finalement entraîné des réformes majeures.

Shapiro n’a jamais caché ses origines juives. Il a fréquenté une école juive dans sa jeunesse et ses enfants suivent aujourd’hui l’exemple de leur père. Dans la vidéo de campagne figure une photo prise au lycée de lui-même et de son épouse, Lori (« mon amoureuse du lycée »), sur laquelle il porte un tee-shirt Coca Cola hébreu. Le clip de campagne, qui s’appelle « Banana Split, » se termine sur des images du couple Shapiro et de ses quatre enfants en train de manger une glace dans le restaurant où Josh et Lori avaient eu leur premier rendez-vous.

Ce n’est pas la première fois que la famille de Shapiro apparaît dans ses clips de campagne. Dans une vidéo postée sur YouTube après l’annonce de de sa course au poste de gouverneur, au mois de décembre, il avait montré ses photos de famille préférées, la première étant un cliché montrant feu Ruth Bader Ginsberg, qui était alors magistrate à la Cour suprême, donner un coup de coude à son fils, lors d’une fête de Hanoukka organisée à la Maison Blanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...