USA : plus de 50 centres communautaires juifs visés par des menaces d’attentat
Rechercher

USA : plus de 50 centres communautaires juifs visés par des menaces d’attentat

Aucune de ces intimidations, pour la plupart au moyen d'e-mails identiques, n'ont été jugées crédibles ; l'origine des menaces reste inconnue

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo, au centre, s'entretient avec des journalistes devant le centre communautaire juif Sidney Albert Albany après que le bâtiment a été évacué en raison d'une menace à la bombe envoyée par e-mail, le 24 février 2020. (Crédit : Mike Groll/Bureau du gouvernement Andrew Cuomo via JTA)
Le gouverneur de New York Andrew Cuomo, au centre, s'entretient avec des journalistes devant le centre communautaire juif Sidney Albert Albany après que le bâtiment a été évacué en raison d'une menace à la bombe envoyée par e-mail, le 24 février 2020. (Crédit : Mike Groll/Bureau du gouvernement Andrew Cuomo via JTA)

Plus de 50 centres communautaires juifs dans tout le pays reçoivent des menaces d’attentats à la bombe par e-mail depuis samedi.

Aucune de ces menaces n’a été jugée crédible, bien que les forces de l’ordre locales en aient été informées. Les autorités ignorent qui en est à l’origine.

La Jewish Telegraphic Agency a appris de responsables ayant connaissance de ces cas d’intimidation que la plupart des JCC concernés ont reçu des courriels identiques contenant des menaces à la bombe. Cependant, aucun de ces messages ne nommait les institutions en question ni ne contenait de propos antisémites.

« Notre objectif a été – et nous semblons y parvenir – de vivre notre journée le plus normalement possible », a déclaré Martina Hull, directrice exécutive par intérim du JCC Sidney Albert Albany à New York, qui a reçu une menace dimanche matin. « Il y avait une indication d’une menace, et le centre communautaire juif d’Albany n’a pas été mentionné spécifiquement dans ce contexte, mais cela a suffi à sensibiliser les gens ».

Ces faits rappellent les vagues successives d’alertes à la bombe contre les centres communautaires juifs et d’autres institutions juives en 2017, dont beaucoup ont conduit à l’évacuation de bâtiments. La plupart des menaces émanaient d’un citoyen américano-israélien de 19 ans, Michael Kadar, qui a été condamné l’année dernière à 10 ans de prison.

Il avait également émis des centaines de menaces d’attentat à la bombe contre des hôpitaux, des compagnies aériennes, des écoles et des institutions juives aux États-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Grande-Bretagne.

« Hier, il y avait des similitudes », a commenté Martina Hull concernant les provocations reçues par son centre communautaire en 2017 et cette année. « Mais je garde mon calme ».

La JCC Association of North America, le groupe qui chapeaute les centres communautaires juifs, a fait savoir dans un communiqué qu’elle coopérait avec le Secure Community Network, qui coordonne la sécurité des institutions juives.

« Ayant fait l’objet de menaces similaires en 2017, nos centres communautaires ont mis en place des protocoles pour répondre à de tels scénarios », a indiqué le président de la JCC Association of North America Doron Krakow, dans un communiqué. « Nous sommes reconnaissants pour la réaction immédiate et continue des forces de l’ordre à travers le pays. »

Selon le porte-parole du département de police d’Albany, Steve Smith, le centre communautaire a été évacué pendant quelques heures pendant que ses agents effectuaient un balayage du bâtiment. Smith a expliqué que le centre communautaire avait reçu un « courriel générique » qui mentionnait une bombe. La police sera présente dans le bâtiment dans un avenir proche lorsque les parents viendront chercher leurs enfants.

Le centre communautaire juif Levin à Durham, en Caroline du Nord, a également reçu une alerte à la bombe.

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a visité le centre communautaire d’Albany, qui se trouve dans la capitale de l’État de New York, pour exprimer son soutien.

« Quand vous menacez un centre communautaire juif, ce sont, ce n’est pas seulement une attaque antisémite. Vous avez des enfants qui se rendent dans ce centre communautaire. Vous avez des salles de gym ici. Donc, vous menacez vraiment les enfants », a-t-il dit. « C’est l’une des choses les plus odieuses que vous puissiez faire. Et encore une fois, c’est la peur et le terrorisme. C’est tout ce que c’est – du terrorisme ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...